Blood Seasons ferme ses portes.

take my hand, and never let me go + mineve

 :: l'héritage :: quatrième étage :: hôpital Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 14 Mar - 16:32
take my hand, and never let me go
× ft. his Beauty ×
Le temps s’était dérobé sous les pieds de Min Ho. Il ne se rendait plus compte de quoi que ce soit, paisiblement endormi sur ce lit depuis bien trop longtemps. Sa conscience, elle était partie loin, tellement loin qu’il n’entendait rien. S’il était mort ? Peut-être bien, mais pouvait-il seulement l’être si les battements de son cœur tapaient dans ses oreilles à une allure régulière et presque énervante ? Il l’entendait, clairement, comme s’il n’y avait aucun autre bruit, à part celle de sa respiration. Il se sentait lourd, comme si un mur lui était tombé dessus, comme si des millions de personnes l’écrasaient avec leur poids mort. Il ne se souvenait pas. Seuls des bruits lui revenaient, des feux d’artifice, des cris de joie, un jeu qui amusait … Bien vite, ce bonheur fut bien vite remplacé par des explosions, du feu, des cris de détresse, de la douleur, et la panique. Un jeu qui a mal tourné ? Un coup d’état ? Il n’en était pas sûr, en fait, il ne savait absolument rien. Eve. Soudain, il écouta son rythme cardiaque accéléré, vite, trop vite. Cela rendait sa respiration difficile, et un tintement sonore à ses côtés s’affola également. Qu’était-il en train de se passer ?

Il voulait savoir si Eve était en vie, si elle avait pu s’en sortir. Il ne se rappelait pas des événements, c’était noir, très flou, il se souvenait avoir perdu connaissance, mais pas pourquoi et comment. Il n’était pas du genre à tourner de l’œil aussi facilement, lui qui ne ressentait aucune douleur physique depuis des années maintenant. Peut-être était-il gravement blessé ? Il ne pouvait même pas évaluer l’état de son propre corps, c’était plutôt embêtant. Pour une fois. Ce bruit régulier autour de lui l’agaçait, et la panique prit son corps tout entier. La machine s’activait de plus en plus, faisait bien plus de bruit et était aussi plus rapide qu’au début. Et puis, une voix sortit de nulle part. Il la connaissait, il savait à qui elle appartenait, c’était elle. Oui, c’était Eve, elle était là, elle lui parlait, et même s’il ne comprenait pas ce qu’elle lui disait, il se sentait rassuré. Après quelques minutes à entendre sa voix le rassurer, sa voix si douce, si belle, il se calma et son rythme cardiaque retrouva ses pulsations normales. Tout doucement, ses paupières s’ouvrirent, mais ses rétines furent agresser par la lumière aveuglante du plafond. Et immédiatement, il fronça les sourcils en fermant de nouveau les yeux. Il émit un grognement, tout en sentant un masque sur son visage. Etait-il si mal en point ?
code by lizzou × gifs by tumblr
Yang Min Ho

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 742
situation marital : en couple avec eve
Appt n° : 002 avec eve
Emploi/études : informaticien, devenu ingénieur info depuis peu
Passe-temps : sport, bidouillage informatique, drague et + si affinité ;)
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t130-yang-min-ho-ft-oh-sehun#1910 http://blood-seasons.forumactif.org/t129-yang-min-ho#11944 http://blood-seasons.forumactif.org/t127-14-10-2016-yang-min-ho-ft-oh-sehun-exo#1899
médaille argent



" Apprécie tout simplement cette si belle souffrance, tombe encore plus bas. Je vais jouer avec toi comme bon me semble, entre mes mains tu vas te régaler ! Ne cherches pas à t'enfuir, tu resteras ici pour toujours. " ▵  
[ MONSTER ] - EXO
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Mar - 17:46
take my hand, and never let me go × ft. Him ♥ ×
Deux semaines. Deux semaines que cet enfer s’était terminé pour laisser place à un autre. Deux semaines qu’elle était morte de l’intérieur. Dévisageant à travers le miroir la blessure dans son cou qui enlaidissait sa peau, Eve finit par enfiler sa tenue de travail et cacher la cicatrice d’un foulard. Amaigrie, silencieuse, éteinte… elle sortit des vestiaires pour se rendre en salle d’opération où on l’attendait. Les évènements récents avaient fait d’elle une chirurgienne à présent, très précieuse et agile pour le corps médical. Une bien triste promotion, au vu de tout ce qui était arrivé. Au moins, cela lui permettait de rester encore un peu « consciente » malgré tout.

Min Ho n’avait pas repris connaissance depuis Noël. Si elle gardait espoir, les médecins, eux, devenaient de plus en plus sceptiques face à un potentiel réveil. Eve s’en foutait. Elle continuait d’y croire, coute que coute. Et dans cette bataille, les parents de Min Ho ainsi que leurs amis étaient là pour prier avec elle. Également le Docteur Alexander, sa mentor de toujours. Au début, en la voyant être au chevet de l’hivernal chaque fois que son temps libre lui permettait, allant même jusqu’à somnoler sur la banquette près du lit, la rousse lui avait demandé quel était leur lien. Une question qui fut éclairée rapidement, sans la moindre hésitation. « Je suis sa petite amie. » avait alors murmuré Eve, tout simplement. Cette simple affirmation avait suffi pour qu’Alexander fasse tout pour mettre Min Ho le plus régulièrement possible dans son planning, afin qu’elle ne le perde jamais trop longtemps de vu. Même c’était horriblement douloureux de le voir ainsi. La jolie métisse avait besoin de le voir. D’être là, de lui montrer qu’elle ne le quittait pas. Jamais. Mais que lui aussi, ne devait pas la laisser la tomber. Elle ne pourrait tout simplement pas le supporter. Quand bien même ils s’étaient fait du mal par le passé, quand bien même elle avait juré de ne jamais l’aimer… tout ceci, à présent, était futile. Ce n’était pas un jeu. Il n’y avait plus de jeu du tout. Eve était amoureuse de Min Ho. Amoureuse à en crever… Qu’il reste endormi pendant des siècles ne changerait rien à ça.

Et puis, un soir… la lumière était de nouveau apparue.
Après 24 heures de garde, l’eurasienne avait enfin pu souffler. Mais comme toujours, elle était restée à ses côtés. C’était l’unique façon pour elle de se ressourcer, malgré tout. Somnolant sur le canapé non loin, les machines reliées au corps de l’hivernal s’étaient tout à coup s’affolées. Tournant ses yeux chocolat vers la source, le cardiogramme ainsi que le tensiomètre avaient rapidement changés de rythme, prouvant une conscience chez Min Ho. Sans plus attendre, la belle se leva et alla vérifier chaque appareil, avant de se concentrer sur le plus jeune. Son propre cœur s’affola autant que le sien en comprenant ce qui était en train d’arriver. Il se réveillait. Ca y est, enfin ! En le voyant commencer à ouvrir les yeux, les siens ne purent que se noyer de larmes qui ne coulèrent pas de suite. « Min Ho… ! » L’alerte de son état conscient ayant été automatiquement transmis sur les bippers des médecins, la porte s’ouvrit sur le corps médical s’étant occupé du garçon qui entra alors. « Vérifiez simplement les appareils et taisez-vous.  Laissez-la lui parler, c’est à elle de le ramener. » Ordonna Alexander depuis la porte. Complètement chamboulée, Eve n’attendit plus longtemps et créa une bulle invisible pour se retrouver seule avec lui. « Tout va bien. » Assura-t-elle d’une voix douce en prenant alors la main de plus jeune. « Tu es en vie. C’est fini maintenant… Nous sommes en sécurité ici.» Le pouls de Min Ho se calma faiblement face à ces mots, ce qui l’encouragea à continuer. « C’est normal si tu as du mal à ouvrir les yeux, ne t’en fais pas. » Expliqua-t-elle alors, en l'entendant grogner, une faible esquisse tendre à travers de belles larmes qui roulaient sur ses joues, qu’elle s’empressait d’enlever. « Je vais te poser des questions. Pour dire 'oui' essaies de serrer ma main une fois. Pour dire 'non', deux fois. Tu as compris ? » Le fait qu’il parvienne à le faire, même à peine, la fit sourire de joie, de plus en plus rassurée malgré l’appréhension. Sans plus attendre, Eve demanda d’abord s’il avait mal. Deux coups. Ouf. Ensuite… S’il comprenait où il était. Un coup. Se souvenait-il de qui il était et de ce qui lui était arrivé ? Et enfin… « Et moi, sais-tu  que je suis… ? » Demanda-t-elle, lorsqu’il parvint enfin à l’observer ;  la dévisageant à travers le masque à oxygène tandis qu’elle cajolait amoureusement son front.
 
code by lizzou × gifs by tumblr
Kojika Eve

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 455
situation marital : En couple avec Min Ho ♥
Appt n° : 188 avec Min Ho
Emploi/études : Infirmière chirurgienne
Passe-temps : Danser, dessiner, passer du temps avec les enfants du foyer ainsi qu'avec Lily, Ryu, Kaz et Toshi
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t132-kojika-eve-ft-kiritani-mirei http://blood-seasons.forumactif.org/t131-kojika-eve http://blood-seasons.forumactif.org/t128-14-10-2016-kojika-eve-ft-kiritani-mirei https://www.wattpad.com/user/Clowride
médaille bronze



Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Mar - 10:37
take my hand, and never let me go
× ft. his Beauty ×
Avec la lumière qui venait de l'aveugler, il avait préféré garder les yeux fermés. Il ne voulait pas non plus devenir aveugle, ni même se donner des migraines. Pourquoi était-il là ? Que s'était-il passé ? Son état était-il grave ? Il n'en avait aucune idée, ce qui était certain, c'était que vu l'odeur de l'endroit, il était à l'hôpital. Il n'entendait pas vraiment les paroles, du moins, il les entendait mais était dans l'incapacité de les comprendre. Son cerveau ne parvenait pas à se réveiller, comme s'il avait été dans le silence pendant trop longtemps et qu'il devait réapprendre à vivre. Il avait les sourcils froncés, le front plissé et tentait tant bien que mal de forcer pour véritablement comprendre ce qu'il se passait autour de lui. Il parvint à sentir une source de chaleur sur sa main, et après un combat psychologique de plusieurs minutes, il se sentit victorieux de pouvoir bouger un doigt, même faiblement. La douce voix de la jeune femme à ses côtés parvenait à la rassurer, même s'il ne connaissait pas le sens de ses mots. Cela lui faisait du bien de savoir qu'elle était là, mais la frustration de ne rien comprendre, d'avoir l'impression que des bouchons bouchent ses oreilles, prenait de plus en plus de place dans son organisme. Cela l'agaçait, et il avait envie de bouger, de crier, de respirer de l'oxygène, du vrai, pas celui d'une bombonne. Malgré tout ça, il essayait de garder une respiration calme et ordonnée, ne pouvant se concentrer que sur ça.

Il avait envie d'ouvrir les yeux sur le monde qui l'entourait, mais il en était incapable. Fatigué, mais il avait peur que la lumière aveuglante de la pièce lui grille les yeux. Il voulait qu'on éteigne tout, qu'il se réveille tranquillement, comme s'il venait de faire une sieste, et ce fut inconsciemment, qu'il serra la main de l'infirmière chaque fois qu'elle lui parlait, même si le sens de ses mots n'avaient aucune cohérence. Les sons se mélangeaient, les syllabes se déformaient, et le fait de ne pas pouvoir regarder son interlocutrice commençait à lui taper sur le système. Il força tout de même, et ses paupières se descellèrent une deuxième fois, mais la luminosité environnante lui donna immédiatement une migraine, et la douleur fut tellement intense qu'il serra la main qui était dans la sienne. Sa force était telle qu'il était sûr de lui faire mal, mais c'était bien plus puissant que ce qu'il ne pouvait l'imaginer. Il avait l'impression qu'un marteau lui tapait derrière la tête, frappant violemment sur une enclume chauffé. Il souffrait, il paniquait, son cœur s'accélérait, et il avait l'impression de repartir dans le lointain. C'était difficile, trop difficile, et il lâchait prise, il le sentait. Son corps n'était pas aussi fort, et même s'il ne ressentait pas la douleur, il était sûr que ça lui tirait de partout. Une nouvelle fois, il tenta de rouvrir les yeux, de voir le visage de sa charmante infirmière, mais à peine l'eut-elle vue, derrière ce halo de lumière, que ses yeux roulèrent, et devinrent aussi blancs que la neige. Il sombrait, toujours et plus profondément dans la noirceur des abysses. Il avait l'impression qu'il n'en reviendrait pas. Qu'il ne reverrait jamais ce si beau visage. Qu'il emporterait l'amour qu'il a pour Eve dans sa tombe.
code by lizzou × gifs by tumblr
Yang Min Ho

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 742
situation marital : en couple avec eve
Appt n° : 002 avec eve
Emploi/études : informaticien, devenu ingénieur info depuis peu
Passe-temps : sport, bidouillage informatique, drague et + si affinité ;)
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t130-yang-min-ho-ft-oh-sehun#1910 http://blood-seasons.forumactif.org/t129-yang-min-ho#11944 http://blood-seasons.forumactif.org/t127-14-10-2016-yang-min-ho-ft-oh-sehun-exo#1899
médaille argent



" Apprécie tout simplement cette si belle souffrance, tombe encore plus bas. Je vais jouer avec toi comme bon me semble, entre mes mains tu vas te régaler ! Ne cherches pas à t'enfuir, tu resteras ici pour toujours. " ▵  
[ MONSTER ] - EXO
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Mar - 12:11
take my hand, and never let me go × ft. Him ♥ ×
Lorsqu’il commença à serrer ses doigts en lui faisait presque mal, Eve fronça quelque peu ses sourcils, comprenant alors que quelque chose n’allait pas. L’angoisse revint et s’empara de son âme toute entière. Le cardiogramme se mit à émettre un son strident, signe que le cœur de Min Ho s’emballait violemment. Les yeux complètement blancs, le jeune homme était en train de repartir dans les méandres d’un noir complet, mais cette fois, ce n’était seulement une perte de connaissance. C’était beaucoup plus grave que ça. « Min Ho ? Min Ho ! » S’exclama alors la belle, en le secouant afin qu’il reste avec elle. Mais il partait déjà loin d’elle, son muscle vital et sa respiration en véritable chute libre. « On le perd ! » Signala alors l’un des infirmiers, tandis qu’Alexander s’empressait de venir vers eux en tirant le chariot de réanimation vers le lit. « Vite, de l’air ! » Cria-t-elle tandis que tout le monde s’affolait et qu’Eve tentait déjà de faire un massage cardiaque à son âme sœur, en appuyant franchement sur sa poitrine. Non pas ça. Tout sauf ça. Il n’avait pas le droit de la quitter comme ça, et surtout pas maintenant qu’il était revenu. « Reviens… reviens… reviens… ! » Souffla-t-elle difficilement, redoublant ses pressements, tandis qu’Alexander intubait l’hivernal avant de lui envoyer une grosse dose d’oxygène. Ça ne suffisait pas. Il fallait quelque chose de plus fort. Les larmes aux yeux, l’eurasienne se dépêcha de déchirer la blouse que le coréen portait, de coller deux électrodes remplies de gel sur sa peau blanche, de part à d’autre de son cœur mourant. Allumant ensuite de défibrillateur se trouvant à ses côtés, elle n’attendit pas moins de dix secondes afin que l’appareil soit près et qu’elle signale, gravement, dans la panique. « On dégage… ! » Une fois. Rien… et son propre cœur palpitait comme un fou. Laissant Alexander offrir de l’oxygène, Eve cria, encore une fois « Allé... on dégage ! » Envoyant à plusieurs reprises des charges électriques afin que de son cœur reparte, le muscle vital de Min Ho était toujours en arrêt. « ON DÉGAGE ! » Hurla-t-elle, désespéramment, tandis que les larmes roulaient sur son visage fatigué et meurtri. Encore un choc électrique qui n’aida en rien. A force, cela devenait de l’acharnement…

C’était trop tard…

« Non… non, non ! NON ! »
Comme prise de folie et de désespoir, Eve jeta les deux plaquettes de l’appareil sur ce dernier, avant de carrément renverser le chariot comportant le matériel, furieuse comme jamais. Craquant devant l’équipe qui la regardait d’un air navré, elle cacha son visage trempé entre ses doigts, manquant de se griffer les joues de colère et d’incompréhension. « Min… Ho… » Supplia t-elle en observant le concerné, qui semblait à mille lieux de tout ça à présent. A mille lieux d’elle… «C’est fini Kojika. Je suis désolée… » Souffla sa mentor, tandis que chacun baissait la tête, sincèrement malheureux pour elle et pour lui. Le bip régulier du cardiogramme la torturait comme jamais. Ce corps sans vie sous ses yeux lui donnait envie de mourir. Elle ne pouvait pas accepter ça. Min Ho ne pouvait pas mourir ! Résignée à ne pas abandonner, Eve eut alors un sursaut de raison dans sa détresse. Dans un élan paniqué, son corps se dirigea vers les étagères se trouvant non loin d’eux et après quelques secondes passées à calmer ses mains tremblantes, elle s’empressa de saisir ce dont elle avait besoin. « Que faites-vous ? » Demanda alors l’autre médecin. Ne répondant pas, concentrée à préparer sa seringue, Eve souffla pour se donner du courage. « Vous… vous ne pouvez pas faire ça ! Vous n’avez pas les qualifications pour… ! » Le poussant sans douceur en passant près de lui, sa rapidité lui permit de faire le geste ultime qui permettrait peut-être de ramener Min Ho. Avec empressement et vivacité, elle planta brusquement la seringue épaisse droit dans la poitrine de son amour, injectant alors une puissante dose d’adrénaline dans son coeur, sous le regard choqué et ahuris des autres excepté Swann. « Je… je vais vous signaler et on va vous destituer de vos fonctions !!! » Hurla le vieux médecin, furieux, la menaçant de son index.  Qu’il en soit ainsi, elle était résignée à tout accepter, à partir du moment qu’il vivait, lui. Ignorant royalement son ancien supérieur, la belle concentra toute son attention sur son coréen, les poings serrés… espérant encore malgré tout que quelque chose se passe.
 
code by lizzou × gifs by tumblr
Kojika Eve

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 455
situation marital : En couple avec Min Ho ♥
Appt n° : 188 avec Min Ho
Emploi/études : Infirmière chirurgienne
Passe-temps : Danser, dessiner, passer du temps avec les enfants du foyer ainsi qu'avec Lily, Ryu, Kaz et Toshi
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t132-kojika-eve-ft-kiritani-mirei http://blood-seasons.forumactif.org/t131-kojika-eve http://blood-seasons.forumactif.org/t128-14-10-2016-kojika-eve-ft-kiritani-mirei https://www.wattpad.com/user/Clowride
médaille bronze



Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Mar - 16:00
take my hand, and never let me go
× ft. his Beauty ×
En ce moment présent, il n'y avait rien de plus important qu'Eve. Quelque part dans le néant, il pensait à elle. Dans un coin de son coeur, elle avait toujours été, et peut-être serait-ce toujours le cas. Il avait besoin d'elle, et prétention mise à part, elle était dépendante de lui. Chaque jour. Chaque pensée, chaque action ou geste qu'il faisait, il avait l'impression de sentir son odeur, de l'entendre râler ou l'engueuler. Ses lèvres, il n'y avait pas goûter assez longtemps, cela avait été trop court, et il n'avait pas eu le temps de lui dire quoi que ce soit de gentil. Mourir ? Il ne pouvait se le permettre, parce qu'il était trop jeune, parce qu'il n'était pas aussi égoïste pour abandonner le peu de personnes qui tenaient à lui. Il se battait, contre le choc émotionnel, son corps ne suivait plus, il se sentait faiblir, son coeur venait de violemment battre, puis soudainement il s'était arrêté. Et il comprit ce que voulait dire l'expression "voir sa vie défiler devant ses yeux".

Ses parents adoptifs, patients, qui avaient toujours pris soin de lui, qui s'étaient démenés pour lui donner une vie correcte, bien que hivernale et sans luxe, mais Min Ho avait été choyé et on avait fait attention à lui. On l'avait aidé à se remettre d'une famille partie trop tôt, d'un abandon prématuré, d'une vie solitaire et triste. La seule véritablement qui avait su l'aider à avancer dans sa vie sombre et incertaine, c'était Eve. Elle lui avait permis de retrouver la parole, bien qu'encore aujourd'hui, il évitait de trop converser avec les autres, parce qu'il était devenu une personne plutôt silencieuse, mais pas moins discrète. Cette jeune femme même de laquelle il était tombé fou amoureux. Il en avait du mal à décrocher. Encore aujourd'hui, il se demandait ce qu'il lui était passé par la tête pour revenir vers elle, se torturer l'esprit avec de vieux démons qu'il pensait enterrer. Toutes sortes d'images se mélangeaient dans sa tête, il ne parvenait pas à y voir clair. Des flashs le déconnectaient de ces souvenirs, rendant inconfortable le fait de rester dans cette conscience à demi réelle.

Ses oreilles captèrent cette voix, encore une fois. Un écho, peut-être, mais c'était bien la sonorité des cordes vocales de Eve. Il la reconnaîtrait entre mille, pas de doutes possibles. Dans la confusion, il avait l'impression de regarder autour de lui, de ne rien voir mais de pouvoir avancer dans la direction de la voix. Il devait la suivre, l'entendre encore pour retrouver son chemin, pour revenir à lui. Lorsque son coeur repartit pour plusieurs battements puissants, ses yeux s'ouvrirent en grand et son corps s'arqua au dessus du lit. Son corps reprenait vie, même s'il n'était pas encore tout à fait conscient. Un liquide coulait dans ses veines, et lorsque son corps retomba sur le lit, agitant la machine plus que de raisons, il referma les yeux. De nouveau, ce fut la fatigue qui gagna le combat, mais cette fois, il se savait tiré d'affaire, il était revenu de loin, mais plus jamais, il n'irait là-bas sans elle. La prochaine fois, Eve ne devra pas pleurer pour lui. Il ne voulait pas qu'elle pleure, sans savoir pourquoi. Avant de s'endormir, ses yeux réussirent à percevoir légèrement le visage en sanglots de sa belle et douce Kojika. Oui, même dans cet état, elle restait magnifique.
code by lizzou × gifs by tumblr
Yang Min Ho

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 742
situation marital : en couple avec eve
Appt n° : 002 avec eve
Emploi/études : informaticien, devenu ingénieur info depuis peu
Passe-temps : sport, bidouillage informatique, drague et + si affinité ;)
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t130-yang-min-ho-ft-oh-sehun#1910 http://blood-seasons.forumactif.org/t129-yang-min-ho#11944 http://blood-seasons.forumactif.org/t127-14-10-2016-yang-min-ho-ft-oh-sehun-exo#1899
médaille argent



" Apprécie tout simplement cette si belle souffrance, tombe encore plus bas. Je vais jouer avec toi comme bon me semble, entre mes mains tu vas te régaler ! Ne cherches pas à t'enfuir, tu resteras ici pour toujours. " ▵  
[ MONSTER ] - EXO
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Mar - 13:53
take my hand, and never let me go × ft. Him ♥ ×
Dans cet instant aussi critique qu’insoutenable, le temps semblait avoir été mis en suspend. Chaque seconde était ralentie, longue et éprouvante. A travers un visage accablé et baigné de larmes, elle ne quittait pas des yeux le garçon dont elle était terriblement amoureuse et à qui elle venait d’administrer une puissante dose d’adrénaline dans le cœur ; un geste précis que peu de médecins avaient le courage et l’autorisation d’effectuer en temps normal. Si elle n’avait jamais été autorisée à le faire, Eve ne manquait certainement pas de courage. Lorsqu’il s’agissait de Min Ho, comme lorsqu’elle était encore gamine, elle était capable de tout pour le protéger. Des vieux instincts qui, mêlés à cet amour de femme qu’elle ressentait aujourd’hui pour lui, arrivaient à la rendre forte. En tout en observant tant tôt le cardiogramme tant tôt son coréen, l’eurasienne pensait inconsciemment à nombreux souvenirs les unissant. Des heureux, des tristes. Ils s’étaient autant adorés que déchirés, au fond. Mais toute cette colère semblait si futile à présent… tellement bête… Elle regrettait de n’avoir pas été plus douce et chaleureuse avec lui ces derniers temps. Tout ce temps où il l’avait ignoré… elle avait tout fait pour étouffer ses sentiments, pour les faire taire. Mais aujourd’hui, Eve ne voulait plus les cacher. Elle voulait lui montrer à quel point elle tenait à lui. A quel point elle l’aimait. S’il te plait, ne le laisses pas. Versant des larmes, elle se contentait de repousser la main du vieil abruti qui lui tirait le bras pour la mettre dehors, laissant alors Alexander s’occuper de son cas afin qu’il lui foute la paix.  

Le cardiogramme commença à effectuer un bruit différent, indiquant que le cœur de remettait en marche. Son cœur à elle, se mit à battre comme un fou contre sa poitrine, tandis que l’espoir revenait enfin. En voyant Min Ho ouvrir grand les yeux ainsi que son corps tout entier se arquer sur le matelas, la jolie métisse se dépêcha d’accourir à lui, rejointe par les infirmiers.  Sa main se glissa sur son front et ses cheveux, afin qu’il ne panique pas, que tous ses nerfs se détendent. « Chuuut… » Souffla t-elle tendrement d’une voix brisée, le rassurant. Il la regarda un instant… de ses faibles mais toujours merveilleux yeux argentés… avant de doucement s’endormir, encore trop fragile. Un sentiment de joie profond se nicha dans son ventre encore douloureux tandis qu’Eve se rendait peu à peu compte des faits. Il était revenu. Il n’avait pas abandonné. Il ne l’avait pas quitté. Il allait vivre… « Merci… » Susurra t-elle tout en posant son front contre le sien, lui offrant sans le vouloir de jolies larmes venant perler son beau visage endormi. « T'es un battant. Merci d’être là… » Répéta t-elle, désespérément heureuse, pendant que le reste de l’équipe s’occupait de lui. « N’oubliez pas de mettre ceci dans votre rapport Docteur. Les dirigeants seront ravis de savoir que vous souhaitez destituer une collègue ayant réussi à sauver la vie d’un patient. » Signala sa mentor en envoyant un sourire assassin au vieux médecin, avant de l’entrainer dehors brusquement, hors d’elle. Ne lâchant pas des yeux Min Ho dont le cœur, - malgré une tension faible - s’était enfin mis à battre de façon normale, Eve continua de caresser ses cheveux et son visage, encore et encore, sans s’arrêter.

Une heure du matin. Après deux heures passées à son chevet, l’équipe médicale déclara que le danger était enfin mis de coté et que le jeune homme avait surtout besoin de repos. Yang Min Ho n’était pas mort, ni dans le coma. Sa vie était sauve. Si chacun passait à tour de rôle régulièrement, Eve, elle, n’avait pas quitté un seul instant la pièce. Ayant demandé à ses camarades de baisser les lumières pour qu’il n’ait plus mal aux yeux en les ouvrant, la belle guettait le réveil de son bien aimé, assise sur le lit, tout près de lui. Le dévisageant amoureusement, bienveillante et douce, protectrice comme jamais. Sa main ne quittait pas la sienne.
code by lizzou × gifs by tumblr
Kojika Eve

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 455
situation marital : En couple avec Min Ho ♥
Appt n° : 188 avec Min Ho
Emploi/études : Infirmière chirurgienne
Passe-temps : Danser, dessiner, passer du temps avec les enfants du foyer ainsi qu'avec Lily, Ryu, Kaz et Toshi
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t132-kojika-eve-ft-kiritani-mirei http://blood-seasons.forumactif.org/t131-kojika-eve http://blood-seasons.forumactif.org/t128-14-10-2016-kojika-eve-ft-kiritani-mirei https://www.wattpad.com/user/Clowride
médaille bronze



Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Mar - 15:48
take my hand, and never let me go
× ft. his Beauty ×
Son état était plus ou moins stable. Il n'y avait plus rien à craindre d'après l'avis des médecins. Sans même la voir, Min Ho savait que Eve ne serait pas loin lorsqu'il se réveillerait. Ce ne fut cependant qu'une ou deux heures plus tard qu'il ouvrit tranquillement les yeux sur le plafond lumineux et blanc de l'hôpital. Il mettait du temps à assimiler ce qu'il y avait autour de lui, ses yeux mettaient juste du temps à regarder un point fixe, sa tête tournait, ou peut-être que quelqu'un s'amusait à faire tourner le monde autour de lui. Il émit un léger grognement dans sa gorge tout en refermant les yeux, fronçant les sourcils, plissant son front de gêne. Doucement, et en plusieurs minutes, il avait les yeux bien ouverts, capables de capter quelques couleurs autour de lui et un visage flou à ses côtés. Avec encore un certain temps d'adaptation, ses oreilles se bouchèrent avant de découvrir une nouvelle fois les sons et la voix inquiète d'Eve, cette si douce femme qui lui appartenait. Il ne savait pas trop comment ils avaient fait pour s'en sortir, mais il en était là. Le mur lui était tombé dessus, et il avait perdu connaissance. Eve semblait indemne, sans blessures apparentes, et cela le rassurait. Il était encore un peu perdu, mais prenait peu à peu ses repères dans cette pièce vide et triste.

Finalement, peut-être que la douce voix d'Eve retentissait dans la pièce, mais il ne parvenait pas à se concentrer dessus. Lorsqu'il tourna légèrement la tête vers elle, son visage forcé de faire une légère grimace rien qu'avec ce petit geste, leurs yeux se rencontrèrent et il ne pipa mot. Il se perdait dans la beauté de ses yeux bruns, content de la revoir, de la retrouver. Il avait l'impression que cela faisait des années qu'il n'avait pas pu ouvrir les yeux, et la voir ne serait-ce qu'un peu. Dans un effort monstre, il leva sa main vers le visage de sa belle, et effleura du bout de ses doigts sa peau si douce, bien qu'il y ait un petit détail qui le gênait. Elle semblait plus creuse, et rien qu'à la regarder, il se demandait pourquoi elle avais si mauvaise mine. Incapable de parler, avec le tuyau enfoncé dans sa gorge et le masque qui couvrait sa bouche, il n'était même pas capable d'émettre le plus petit son ou grondement. Ses cordes vocales semblaient prisonnières et il se sentait mal. Son regard attristé la scrutait sans s'arrêter. On devrait pouvoir lui enlever, et le laisser au moins boire un verre d'eau. Oh oui, il en rêvait, un peu d'eau, à boire, qu'il ressente à nouveau cette délicieuse sensation sur ses papilles. Eve ... Si elle savait à quel point ... mais les mots étaient toujours bloqués, et pourtant, il voulait lui parler, lui dire plein de choses, balancer tout ce qu'il avait sur le cœur.
code by lizzou × gifs by tumblr
Yang Min Ho

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 742
situation marital : en couple avec eve
Appt n° : 002 avec eve
Emploi/études : informaticien, devenu ingénieur info depuis peu
Passe-temps : sport, bidouillage informatique, drague et + si affinité ;)
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t130-yang-min-ho-ft-oh-sehun#1910 http://blood-seasons.forumactif.org/t129-yang-min-ho#11944 http://blood-seasons.forumactif.org/t127-14-10-2016-yang-min-ho-ft-oh-sehun-exo#1899
médaille argent



" Apprécie tout simplement cette si belle souffrance, tombe encore plus bas. Je vais jouer avec toi comme bon me semble, entre mes mains tu vas te régaler ! Ne cherches pas à t'enfuir, tu resteras ici pour toujours. " ▵  
[ MONSTER ] - EXO
Revenir en haut Aller en bas
Mer 22 Mar - 14:41
take my hand, and never let me go × ft. Him ♥ ×
Avec l’aide de l’équipe, elle avait profité de son sommeil profond pour enlever toutes les poches et tuyaux  ayant servis à le maintenir en vie durant son coma et qui, à présent, s’avéraient inutiles. Plus besoin de le nourrir ou de l’hydrater via des sondes, bientôt… d’ici quelques heures, il pourrait le faire lui-même. Il allait pouvoir marcher d’ici quelques temps, si tout allait bien. Parler, rire… se moquer d’elle, s’il le voulait.  Il allait… pouvoir vivre sa vie, tout simplement. C’était le plus beau de tous les cadeaux pour lui ainsi que pour elle. Elle qui, secrètement, espérait pouvoir passer le plus de temps possible à ses cotés à partir de maintenant. Mais l’heure n’était pas à ce genre de projet. Pour le moment, Min Ho avait encore besoin d’être épaulé. Et Eve était là pour lui. Plus que jamais présente. Après tout ce qu’ils avaient vécus, après ce qui était arrivé ce soir… la jolie métisse avait l’impression que la survie de l’hivernal relevait presque du miracle. Ce n’était pas son heure. Clairement pas. La mort ne voulait pas encore de lui. Tant mieux. Tant mieux…

Elle était restée près de lui durant son sommeil, le regardant simplement, le dévorant de ses grands yeux chocolat. Et… lorsqu’il avait finit par doucement se réveiller… la jeune femme s’était contentée d’observer ses réactions afin d’anticiper les prochaines minutes à venir. Le cœur battant à la chamade, elle avait planté ses yeux dans les siens, larmoyante mais heureuse. Le temps s’arrêta alors, tandis qu’ils se fixaient l’un et l’autre, épris et affaiblis de s’être perdus aussi longtemps. « Hey… » Souffla t-elle dans un murmure tendre, lui offrant un faible et beau sourire, émue comme jamais. Il semblait aller mieux, dieu que cela pouvait être rassurant. Voyant sa main tentait de s’approcher vers son visage, elle indiqua, inquiète «Ne te force pas si tu as… » … mal. Elle ne put terminer sa phrase. Un frisson parcourut tout son corps rien qu’en sentant la pulpe de ces doigts sur sa joue, l’effleurant pourtant à peine. Comme si toute son âme entière reprenait enfin vie, Eve sourit encore plus, les yeux brillants de façon céleste. Elle avait eu si peur. Si peur… « Ne me refais plus jamais ça… ! » Pesta t-elle gentiment, lâchant un petit rire nerveux et à peine audible, la gorge douloureuse. Sa main alla rattraper la sienne et elle n’hésita pas à en caresser la peau. Avec énormément de tendresse, elle laissa sa bouche déposer un baiser sur ses longs doigts, puis deux, puis trois... « Ah… attends. » Indiqua t-elle en le voyant mal à l’aise avec l’intubation encore présente. Vérifiant d’abord si le cardiogramme et autres machines s’il pouvait se passer de ce tube désagréable, elle se hâta ensuite de mettre des gants et de préparer une petite piqure comportant une dose d’anti douleurs. Trouvant une veine, elle le piqua en douceur, laissant le temps au liquide d’agir avant de finalement se positionner pour désintuber son ami. « N’aie pas peur » Rassura t-elle avant de minutieusement enlever le tube, le libérant alors enfin. Après cela, elle alla positionner une fine canule nasale lui permettant de recevoir de l’oxygène via les narines, de façon bien plus agréable. Il semblait bien mieux le supporter en tout cas. Rassurée, la belle jeta ses gants et apporta ensuite la première chose que l’on donnait à un patient éveillé : de l’eau. « Je vais t’aider. » Murmura t-elle en plaçant une main derrière son crâne, faisant doucement glisser le rebord du gobelet entre ses lèvres,  lui offrant de faibles gorgés. « Ça fait du bien hein… ? » Sa voix s’était faîte tremblante en demandant cela. Posant son petit fessier sur le lit, à ses cotés, continuant de lui offrir à boire... Eve se forçait à rester forte, ne pas lui faire deviner l’horreur qu’elle avait vécu en ayant failli le perdre par deux fois. Seulement, c’était difficile… et ses yeux ne pouvaient que montrer un torrent de larmes qui n’osait pas couler. Min Ho…
code by lizzou × gifs by tumblr
Kojika Eve

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 455
situation marital : En couple avec Min Ho ♥
Appt n° : 188 avec Min Ho
Emploi/études : Infirmière chirurgienne
Passe-temps : Danser, dessiner, passer du temps avec les enfants du foyer ainsi qu'avec Lily, Ryu, Kaz et Toshi
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t132-kojika-eve-ft-kiritani-mirei http://blood-seasons.forumactif.org/t131-kojika-eve http://blood-seasons.forumactif.org/t128-14-10-2016-kojika-eve-ft-kiritani-mirei https://www.wattpad.com/user/Clowride
médaille bronze



Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Mar - 9:59
take my hand, and never let me go
× ft. his Beauty ×
Lorsque leurs yeux s'arrêtèrent chacun l'un dans l'autre, c'était comme si plus rien d'autre ne comptait, comme s'il n'y avait que les étoiles brunes dans les yeux de la jeune femme, qui brillaient, plus fort que d'habitude. C'était une transmission de pensées, de sentiments, de ressentis, il y avait vraiment quelque chose entre eux à ce moment-là, et sans doute même qu'un étranger aurait pu voir cela, apercevoir l'amour qu'ils se portaient chacun l'un pour l'autre. C'était aussi complexe que facile, mais Min Ho n'avait pas le temps de penser à ça, parce que sa condition physique le gênait plus qu'autre chose. Il entendit vaguement sa douce Eve le saluer, mais il ne pouvait lui répondre, le tuyau lui serrait toujours la gorge, et il avait un peu mal à la tête. Ses yeux étaient toujours rivés sur elle, comme s'il pouvait la perdre en une fraction de secondes s'il s'arrêtait de la regarder. Il capta avec difficulté son sourire, brillant d'émotions, expressif, presque communicatif même si Min Ho n'avait pas l'habitude de sourire sincèrement, ne le faisant que pour se moquer ou prendre un plaisir malsain sur les autres. Pourtant, il avait réellement envie de faire travailler ses zygomatiques, pour cet instant, pour elle. Et ce fut sans pouvoir faire autre chose qu'il tendit sa main, lentement et incertain, tremblant et peu confiant, pour toucher sa joue. Il n'effleura que la peau de sa joue, ne pouvant fournir d'efforts supplémentaires, le geste était déjà fatigant, comme s'il y avait une montagne de boulets accrochés à son poignet.

Sans qu'elle ne finisse sa phrase, il avait compris. Il ne se forçait pas. Enfin ... Min Ho était le genre de personnes plus têtu qu'une mule, certainement la plus bornée de l'Héritage, et s'il avait envie de faire quelque chose, il le ferait, quoi qu'il lui en coûte. C'était pareil en ce moment, malgré ses muscles endoloris et endormis depuis un bout de temps, il se malmenait pour toucher Eve, sa peau douce et tenter de la rassurer, sans même prononcer un seul mot. Il ne fallait pas qu'elle s'inquiète, elle ne devait pas, pas sans son accord, son autorisation. Elle lui appartenait, c'était clair maintenant. Il l'attacherait dans un coin de son appartement s'il le fallait, mais elle resterait avec lui. Il profita de la sensation apaisante et grisante des lèvres de la jeune infirmière, qui déposait des baisers sur ses doigts, pour fermer les yeux, et laisser sa concentration se faufiler dans son corps pour ressentir le moindre petit picotement, le plus petit frisson. Sa main retrouva le confort du lit, et son bras le tirait comme s'il avait tenu des poids pendant des heures, il comprit qu'elle le rassurait. Elle lui retira le masque d'oxygène, et entreprit d'ôter ensuite le tube qui traversait sa gorge. Min Ho se tendit sous la sensation plus que désagréable, il essayait de penser à autre chose, mais son corps tout entier rejetait ce tuyau qui s'était introduit dans son corps, et qui maintenant, cherchait à en sortir. Il avait envie de vomir, les parois sèches de sa bouche, sa gorge et sans doute d'autres organes un peu plus loin ne permettait pas une sortie facile et en douceur. Au contraire, ça l'irritait, et il doutait qu'il pourrait parler ou manger normalement bientôt. Il avait l'impression que ça n'en finissait pas. Combien de mètres de plastique, ils avaient pu lui foutre à l'intérieur ?

Une fois l'enfer passé, il était plus fatigué que jamais. Respirer de lui-même semblait lui demander des efforts qu'il n'avait encore jamais fourni auparavant, il se sentait douloureux, son corps tout entier l'était, mais la vie coulait dans ses veines, et pour le moment, c'était le plus important. Qu'avait-il fait pour se retrouver là ? Dans cet état ? Dans ce lit immaculé, avec Eve, l'infirmière, l'amie, l'amante, à son pied. Il fronça les sourcils, bien vite déconcentré par ses pensées, il ne reprit vraiment conscience que lorsque la jeune femme l'aida à boire. Il ne s'en rendait pas compte, mais avoir des moments d'absence comme ça le mettait mal à l'aise. Il avait l'impression d'avoir loupé un épisode, de s'être endormi entre deux. L'eau descendait dans son œsophage, était comme un vampire réveillé après des siècles de sommeil par du sang frais, il se sentait littéralement revivre. C'était bien une sensation étrange, mais il sembla plus à l'aise, moins anxieux. Une simple goutte d'eau et il se sentait déjà mieux. Mais lorsqu'il releva les yeux vers l'infirmière, elle semblait peinée, inquiète, et avoir vécu tout un tas de choses qu'il ignorait. Et de sa voix rouillée, coupée et faible, Min Ho ne parvint pas à articuler et parler comme il le voulait. « Comment ... Pourquoi ... »
code by lizzou × gifs by tumblr
Yang Min Ho

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 742
situation marital : en couple avec eve
Appt n° : 002 avec eve
Emploi/études : informaticien, devenu ingénieur info depuis peu
Passe-temps : sport, bidouillage informatique, drague et + si affinité ;)
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t130-yang-min-ho-ft-oh-sehun#1910 http://blood-seasons.forumactif.org/t129-yang-min-ho#11944 http://blood-seasons.forumactif.org/t127-14-10-2016-yang-min-ho-ft-oh-sehun-exo#1899
médaille argent



" Apprécie tout simplement cette si belle souffrance, tombe encore plus bas. Je vais jouer avec toi comme bon me semble, entre mes mains tu vas te régaler ! Ne cherches pas à t'enfuir, tu resteras ici pour toujours. " ▵  
[ MONSTER ] - EXO
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Mar - 13:11
take my hand, and never let me go × ft. Him ♥ ×
« Comment ... Pourquoi ... » En l’entendant difficilement murmurer cela, Eve ne put cacher d’avantage toute la peine et la frustration qu’elle avait ressenties pendant plus de deux semaines. Restant digne et silencieuse cependant, elle se contenta de continuer sa tâche pendant quelque instant, d’hydrater encore un peu le garçon afin que sa gorge ne soit plus aussi douloureuse. Tout doucement, attentivement… veillant sur lui jalousement, rattrapant toutes ces années gâchées où elle n’avait pas pu le faire comme elle se le devait. Comprenait-il ? Arrivait-il à comprendre cette joie qu’elle ressentait enfin ? Ce foutu espoir qui avait fini par germer après tout ce temps d’attente douloureuse et invivable ? Soupirant difficilement pour ne pas craquer, pour rester forte pour eux... la jolie métisse finit par reposer le verre d’eau sur la table de chevet où la petite figurine ailée - qu’il lui avait offert sept ans auparavant - trônait. Elle l’avait sur elle le jour du noël. En fait, elle l'avait toujours eue sur elle depuis cette fameuse soirée d’Halloween où ils s’étaient autant haïs que désirés. Pourquoi ? Cette question semblait idiote, presque grossière même. C’était évident. Elle était tombé amoureuse de lui à l’instant même où ses lèvres s’étaient écrasées sur les siennes, farouchement. Il avait simplement fallu du temps pour qu’elle le comprenne et l’accepte. Et aujourd’hui, elle était prête à l’assumer si c’était ce qu’il voulait. Non, en fait… Eve était résignée à l’assumer, qu’il le veuille encore ou non. Elle était à lui, rien qu’à lui. Peu importe qu’il continue de jouer, qu’il souhaite encore lui faire du mal. Elle préférait l’avoir comme bourreau à vie mais se sentir heureuse plutôt que dans les bras d’un autre.

« Il s’est passé beaucoup de choses. » Finit-elle alors par expliquer d’une voix cassée, le forçant doucement à reposer sa tête sur l’oreiller. Lui rappelant alors les tragiques évènements de noël de la manière la plus délicate possible, sa main alla caresser ses cheveux en bataille, tendrement. « Tes parents vont bien. Les miens aussi. Kaz, Lily, Ryu… ils sont vivants. Giulietta est souvent passée te voir. » Un petit sourire étira ses lèvres afin qu’il se sente rassuré. Qu’il ne flanche pas de nouveau. Qu’il trouve le courage pour aller de l’avant. Cependant, elle se devait de lui expliquer en détail. Elle lui devait ça, surtout dans le doute où il aurait tout oublié. Prenant son courage à deux mains, la jolie métisse frémit, puis ajouta, d’un timbre brisé. « On était aux sous-sols. Tu… Tu as vu que le mur derrière moi commençait à s’effondrer et… » En reparler était tellement difficile… Cette scène la hantait, brutalement. « Tu t’es jeté sur moi pour me protéger. Pour le prendre à ma place. Et à cause de ça… tu es resté inconscient pendant deux semaines. » Les deux semaines les plus horribles de son existence. Tout comme ces dernières heures où elle avait cru le perdre. Où elle avait failli le perdre, en réalité. Inutile de lui parler de ça. Pas maintenant en tout cas. Elle savait qu’elle risquait d’avoir des problèmes avec ses supérieurs et elle ne voulait pas l’inquiéter. Encore moins y songer. Elle s’en foutait. Min Ho était en vie et c’était tout ce qui comptait. Elle referait ce geste mille fois si cela était nécessaire, sans la moindre hésitation. « Tu m’as sauvé la vie, Min… » Souffla alors la belle d’une voix à peine audible, brisée et émue. Baissant son visage un instant, elle ferma les yeux, laissant malgré elle des larmes rouler furieusement sur ses joues pales. « … J’ai tellement eu peur de ne plus jamais te voir. De ne plus jamais voir tes yeux. J’ai continué d’y croire, encore et encore… » Elle s’était battue comme jamais. Elle avait gardé espoir, malgré l’avis des médecins. Elle avait fait de son mieux pour s’occuper de lui, pour le sauver à son tour. Inutile de le dire. Il s’en doutait, il le voyait. Belle mais amaigrie, fatiguée et meurtrie, l’hivernal comprenait certainement qu’elle ne l’avait pas quitté un seul jour. S’empressant d’essuyer son visage et de sourire faiblement pour ne pas trop l’alarmer, pour ne pas être faible, l’infirmière s’excusa et proposa alors, d’une voix adorablement maladroite : « Est-ce que tu veux que je fasse venir tes parents ? » Il avait peut-être envie de rester en famille pendant un moment, ce qu’elle pouvait comprendre. Même si… l’idée de le quitter, même pour une heure, lui tordait douloureusement le ventre.

code by lizzou × gifs by tumblr
Kojika Eve

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 455
situation marital : En couple avec Min Ho ♥
Appt n° : 188 avec Min Ho
Emploi/études : Infirmière chirurgienne
Passe-temps : Danser, dessiner, passer du temps avec les enfants du foyer ainsi qu'avec Lily, Ryu, Kaz et Toshi
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t132-kojika-eve-ft-kiritani-mirei http://blood-seasons.forumactif.org/t131-kojika-eve http://blood-seasons.forumactif.org/t128-14-10-2016-kojika-eve-ft-kiritani-mirei https://www.wattpad.com/user/Clowride
médaille bronze



Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: quatrième étage :: hôpital-