Blood Seasons ferme ses portes.

let me love you, ok ? ft junha

 :: l'héritage :: troisième étage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 21 Mar - 10:17
let me love you, ok ?
Meiko
Jun ha
Winchester Meiko, cette femme au pouvoir, qui avait quasiment réduit à néant les différences des saisons avec juste un petit discours tournait en rond dans la salle de réunion des membres du Conseil. Elle avait les yeux rivés sur les écrans avec les caméras des différents étages du bunker, sans parvenir à trouver quoi faire. Son cerveau était en ébullition, trois jours depuis les explosions, et elle n'avait pas un moment pour elle. Les gens de son entourage, la plupart du moins, les plus importants pour elle, étaient sains et saufs, et c'était tout ce qu'il comptait. Ki Hyun était en forme, puisqu'il avait été avec elle durant les événements catastrophiques, mais elle n'avait pas de nouvelles de Jun Ha. Cela l'inquiétait, et avec la panne de certains portables, c'était possible qu'il ne reçoit pas ses messages ou qu'il ne puisse tout simplement pas y répondre. Elle était comme un lion en cage, elle voulait sortir, avoir un peu de réconfort et d'affection, penser à autre chose que ce taré qui avait fait mourir bon nombre d'héritiers, qui avait tout chamboulé dans l'équilibre tranquille du système. Ses pieds se stoppèrent d'un seul coup lorsque ses yeux captèrent sur un écran la silhouette reconnaissable de Junha. Son petit bébé, comme elle aimait l'appeler, trop précieux pour elle, et justement la personne qu'elle voulait voir.

Sans attendre plus longtemps, elle sortit de la salle de réunion, et prit l'ascenseur pour descendre d'un étage, jusqu'à arpenter le couloir du premier étage, à la recherche du visage de son petit amour. Elle était inquiète, elle avait peur d'avoir rêvé, que son cerveau lui joue des tours, vu qu'elle voulait le voir à tout prix depuis plusieurs heures maintenant. Elle accéléra le pas en le reconnaissant de loin, et elle attrapa son poignet pour le retourner. Son visage visiblement surpris, les yeux écarquillés de Meiko donnait un certain humour à la scène. Elle posa ses mains froides de stress sur les joues chaudes de Junha, et le regardait sous toutes les coutures. « Est-ce que tu vas bien ? Tu n'as rien ? Je me suis tellement inquiétée pour toi, je voulais te voir avant mais je ne pouvais pas ... Et tu ne répondais pas à mes messages, je pensais qu'il t'était arrivé quelque chose ! » Elle paniquait pour pas grand chose à vrai dire, parce qu'il était devant elle, visiblement en pleine forme, il avait esquivé les explosions, et ne semblait pas blessé. Mais son cœur battait comme un fou, trop content de voir son petit amour, là, devant elle.
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Mar - 21:40
let me love you, ok ?
ANDERSEN JunHa
&
WINCHESTER Meiko
Mais quelle idée lui était venue pour qu’il décide de descendre au premier étage ? Il ne savait pas. Junha avait déjà fait tous les niveaux de l’Héritage et il ne savait pas ce qu’il allait faire s’il ne trouvait pas ce qu'il cherchait ici. Certainement remonter jusqu’en haut puis redescendre une nouvelle fois. C’était bien la troisième fois qu'il recommençait l’opération et le résultat était toujours le même. Comment pouvait-il faire pour ne pas mettre la main sur une femme comme Meiko ? Les événements précédents l’avaient désorientés et même s’il s’en était sortit avec des égratignures minimes, le garçon avait du mal à s'en remettre. Junha s’était décidé à retrouver les gens qui lui était chers et ce n’était pas chose facile, comme presque tout le monde avait bougé de place. De plus, il avait fallu que son téléphone tombe en panne donc le noiraud n'avait aucun moyen de prendre contact avec les gens de cette façon. Alors il était là, à faire des allers et retours dans l’Héritage en essayant de retrouver des visages familiers. Mais il y avait une personne qu’il voulait revoir plus que d’autres. Winchester Meiko, grande femme de vingt-huit ans et certainement un des modèles les plus importants de Junha. Ils avaient dix ans d’écart mais ça n’empêchait pas le jeune homme de lui laisser une certaine place dans son cœur, un peu comme ce qui aurait pu être une grande sœur.

Mais pour le moment il était là. En train de fouler le sol d’un étage qui avait l’air plus ou moins vide. Junha était persuadé que c’était inutile de rester ici, il n’y avait personne et ça l’étonnerait que Meiko traînerait dans cet endroit alors qu’elle devait avoir beaucoup de travail. L’espoir fait vivre comme on dit, qui ne tente rien n’a rien. Mais il commençait à en avoir marre de parcourir l’Héritage de fond en comble depuis ce matin. Le jeune homme soupira et au moment où il allait se diriger vers la sortie de l’étage, il sentit une main agripper son poignet. Le garçon sursauta, ne s'attendant pas à se faire attraper par qui que ce soit et regarda avec deux gros yeux la personne qui venait de le retourner et poser deux mains froides sur ses joues. Son cerveau fit vite le rapprochement entre le visage en face de lui et la personne qu’il cherchait et Junha laissa échapper un soupir de soulagement. « Je… non ça va… Mon téléphone est cassé, j’attends pour en avoir un nouveau… » Le garçon eut légèrement envie de rire en voyant l’air surpris peint sur le visage de Meiko, mais il ne fit qu’un petit sourire. Il était rassuré d’enfin la retrouver, après plusieurs heures d’allées et venues entre les étages. « Mais toi, ça va…? Je t'ai cherché partout… » La tension et le stress qui l'avait parcouru toute la journée venait de se relâcher en quelques secondes, ce qui provoquait un sentiments de délivrance dans le corps du plus jeune. Au moins, cette recherche n’avait pas servi à rien et il avait enfin retrouvé cette personne qui lui était aussi chère.
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Avr - 16:59
let me love you, ok ?
Meiko
Junha
Avoir ses mains posées sur les joues de Jun Ha, ne l'aidait pas à se calmer malgré le fait qu'il aille visiblement bien. Le plus important était qu'il la reconnaissait, et n'avait donc subit aucun traumatisme. Il la regardait avec stupeur, elle devait l'avoir effrayé en l'attrapant brusquement. Cependant elle n'avait pas pu s'en empêcher, parce qu'elle voulait le voir depuis plusieurs jours, et que maintenant qu'elle l'avait sous les yeux, elle ne semblait pas savoir quoi lui dire. Ses paroles étaient rapides, c'était à peine si elle reprenait sa respiration entre deux, à chaque virgule, chaque point dans ses phrases. Elle était soulagée et c'était un euphémisme de le faire remarquer. Jun Ha lui répondit qu'il allait bien, et que son téléphone était cassé. Qu'il en attendait un autre, ou qu'il soit réparé. Pas sûr que ce soit une priorité depuis les explosions, mais elle allait faire son possible pour lui, parce qu'elle était limite comme sa mère, elle voulait le protéger à tout prix. Et a défaut d'avoir l'âge pour materner, elle agissait comme une soeur, qui aimait son petit frère, extrêmement précieux. Elle sourit faiblement à son tour,
répondant à l'air enfantin de son vis à vis. Bon sang, ce qu'elle se sentait mieux maintenant qu'il était là. Elle s'était fait un sang d'encre, et ce n'était rien de le dire, parce qu'elle en perdait le sommeil. Une raison de plus pour esquiver les repas, et les précieuses heures de sommeil qu'elle avait la nuit. Non au lieu de ça, elle préférait continuer de travailler, parce que les héritiers avaient besoin de quelqu'un sur qui compter, et elle voulait tenir tout le monde en sécurité.

Après les malheureux événements, elle avait changé. Elle s'était réellement rendue compte qu'elle avait des centaines de vies entre ses mains, et qu'elle devait en prendre soin. Elle devait les protéger. Les cadavres dans les ruines des étages inférieurs et à la morgue, lui tâchaient déjà les mains de sang,
elle ne voulait pas aggraver la situation. « Je n'arrête pas de vagabonder un peu partout, et il est rare pour moi de trouver du temps libre. » Même si personne ne lui donnait autant de travail et qu'elle s'infligeait ces responsabilités toute seule. Elle avait perdu toute trace de sourire sur ses traits, et elle semblait plus mince qu'avant, mais tout ce qui lui importait, c'était Jun Ha ici présent. Elle glissa ses mains dans ses cheveux courts et le prit tendrement dans ses bras. Comme un petit poussin dans les ailes bienveillantes de sa maman poule, elle voulait qu'il soit en sécurité. « Est-ce que tu as trouvé un logement ? Tu vis chez qui en ce moment ? » C'était une inquiétude qu'elle venait tout juste de se poser, bien qu'elle mourrait d'anxiété concernant son état, c'était bien la seule chose qu'il lui importait depuis quelques jours. Mais là, toutes sortes de questions la tourmentait au sujet de son petit amour. Est-ce qu'il mangeait bien ? Est-ce que le travail qu'on lui donnait n'était pas trop difficile ? S'il vivait avec quelqu'un de gentil, s'il avait besoin de quelque chose etc etc ...
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Avr - 16:03
let me love you, ok ?
ANDERSEN JunHa
&
WINCHESTER Meiko
Jun Ha avait bien remarqué que quelque chose avait changé chez Meiko. Son visage semblait plus dur et son corps plus mince. Le garçon se dit qu’elle devrait se ménager. Même si son travail était important, sa santé l’était tout de même bien plus. C’était sûr qu’après des événements pareils, être un membre du conseil ne devait pas être l’occupation la plus calme, le noiraud le comprenait bien, mais ce n’était pas non plus une excuse pour se surmener. « Ménage-toi quand même... » Meiko était réellement tout aussi stressée que lui, elle parlait si vite qu’il avait presque du mal à la suivre. Le plus jeune s’était un peu calmé en la voyant. Elle allait bien et vu son grade, elle devait être en sécurité. Il était tellement soulagé qu’il avait même du mal à bien réfléchir, son cerveau ayant encore du mal à assimiler ce qu’il se passait devant lui.

L’étreinte dans laquelle la jeune femme l’entraîna le réconforta. Depuis qu’il s’était fait hébergé par de nouvelles personnes, le noiraud ne voyait presque plus ses parents et assez peu ses quelques amis. Le jeune homme connaissait peu de mouvements affectifs à son égard depuis quelques temps et bien qu’il n’aimait pas forcément le contact tactile avec les autres gens, un câlin de temps en temps lui faisait toujours du bien. Surtout dans ces moments de crises où les vies de tout le monde avaient été bouleversées. Jun Ha posa sa tête sur l’épaule de la femme et ferma les yeux en soupirant, soulagé. Il garda tout de fois ses bras le long de son corps quelques instants, ne sachant pas trop quoi en faire, mais il finit par les passer dans le dos de Meiko pour lui rendre son accolade. Elle aussi, elle devait avoir besoin de réconfort et des gestes pouvait donner plus que des mots quelques fois. La jeune femme commença à s’interroger sur son nouveau logement, sur les personnes chez qui il vivait maintenant, à défaut de vivre avec ses parents. « J’ai trouvé un nouveau logement, oui. Ça a prit un peu de temps mais c’est bon maintenant. » Il fit une petite pause pour s’humidifier la gorge, sèche de tout le stress qu’il avait ressentit durant cette journée. « Il y a une femme et puis son fils, mais il est encore à l’hôpital. Je vais essayer d’aller le voir dans quelques temps… Ce sont les Nam je crois, le père est mort durant… les événements. » Jun Ha ne savait jamais comment appeler ce qu’il s’était passé ce jour-là. Une boule dans la gorge lui venait à chaque fois qu’il devait en parler. « Mais ça va, je suis bien maintenant.»

Le noiraud avait ressentit le besoin de la rassurer de nouveau avec ces dernière paroles. Il voulait qu’elle essaye de se calmer. Normalement, c’était lui qui se paniquait pour un rien, mais à force de vivre de cette façon, le jeune homme arrivait à plus ou moins se canaliser quand il voyait qu’il n’y avait plus de problème. Sur le moment, il pourrait rester là plusieurs heures à lui parler, encore et encore, juste pour qu'elle puisse se calmer, juste parce que maintenant ça allait mieux. Ils s'étaient retrouvés. Après quelques temps certes, mais pour le moment il n'y avait plus rien qui valait la peine de s'affoler.
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Avr - 15:40
let me love you, ok ?
Meiko
Junha
Meiko s'arrêta un instant de parler lorsque le plus jeune lui dit de se ménager. Se ménager. C'était un terme qu'elle connaissait peu. Depuis très jeune déjà, elle avait fait son possible pour paraître celle qu'elle n'était pas en réalité, elle avait endurer toutes les insultes, l'humiliation, et puis elle était montée. Très haut. La position la plus importante de l'Héritage, elle l'avait. Oui, un siège, une place, une parole qui importait tout le monde, qui ne pouvait être évitée mais bel et bien entendue. Elle avait tout ça, l'autorité, le pouvoir, mais elle ne pouvait empêcher son coeur de battre pour ses proches. Pour Jun Ha, pour Ki Hyun. Ces deux-là la tueraient si jamais ils la laissaient. Chassant ses mauvais sentiments, elle enlaça son petit amour avec tendresse, sans le serrer trop fort bien qu'elle en ait réellement envie et besoin. Il resta les bras ballants, après tout, elle savait qu'il n'y était pas habituée. Et la blonde n'était pas la personne la plus câline qui était dans l'Héritage. C'était même une image de femme froide qu'elle renvoyait à tout le monde. Mais plus maintenant. Elle voulait être elle-même, arrêter de mentir, de paraître pour les autres.

Son étonnement fut grand lorsqu'il passa finalement ses mains dans son dos, se mêlant malgré lui à ses longs cheveux blonds. Elle sourit, un sourire que seuls pouvaient voir, un sourire plein de chaleur et d'affection. Elle finit par briser l'étreinte pour le regarder lorsqu'il prit la parole. Alors il avait un toit sur sa tête, il ne traînait pas dans les couloirs sans pouvoir dormir au chaud, confortablement. Et il était chez les Nam. Une bien triste perte que le père Nam, un excellent agent, un exemple pour beaucoup d'héritiers. C'était bien qu'il soit là-bas, il allait être bien accueilli malgré la désolation qui devait régner dans leur appartement depuis le décès du mari. Elle acquiesça sans rien ajouter pour le moment, avec un petit sourire approbateur. Comme si elle était fière de son choix. Un silence, puis « Mais ça va, je suis bien maintenant.» Elle fronça les sourcils pour le regarder un peu plus. Il n'avait pas besoin d'être aussi sûr de lui, il était jeune, probablement trop jeune pour le concert de souffrance autour d'eux, et il avait le droit de montrer sa peine. Il en avait totalement le droit. « Ne dis pas de bêtises Jun Ha. Comment pourrais-tu aller bien avec tout ce qu'il se passe ? Si les adultes ont du mal à surmonter tout ça ... » Jun Ha, pour elle, à ses yeux, était toujours cet enfant qu'elle aimait tant, qui se cognait contre elle parce qu'il voulait jouer et courir dans tous les sens. Mais il était devenu grand, plutôt beau garçon et devait avoir un caractère bien forgé maintenant. Pourtant, il ne devait pas être ainsi avec elle. Pas avec sa grande soeur. « Personne ne va bien maintenant, à différents degrés, c'est vrai. Mais cette ... catastrophe a touché tout le monde, de loin ou de près. » Un regard maternel coula sur la silhouette de Jun Ha, comme si elle attendait quelque chose. Elle ne savait trop quoi. « Tu dois être fort, c'est une chose importante. Mais aussi apprendre à lâcher prise quand il le faut. » Elle lui adressa un petit sourire réconfortant, presque comme si elle parlait à son propre enfant. Sans doute le surprotégeait-elle.
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: troisième étage-