Blood Seasons ferme ses portes.

Soigner nos blessures // Eve

 :: l'héritage :: troisième étage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 28 Mar - 22:25

Soigner nos blessures.
Eve & Ryu


Erreur système. Je gronde. Erreur système. Le message se répète indéfiniment. Mes doigts se crispent sur mon portable et je me retiens de hurler de rage et de l'envoyer voler contre le mur. J'en ai trop besoin... Trop besoin pour récupérer une partie des donnés qui manque à mon âme. Dans ce petit morceau d’électronique qui ne veut plus marcher, se trouvent tous mes messages d'antan. Autant de preuves dont j’aurais besoin pour savoir à qui je peux faire confiance ou non. Qui est qui ? Et même si je ne peux pour l'instant mettre de visage sûr de simples prénoms, j’aurais au moins voulu savoir qui, dans tous ceux que je croise quotidiennement, sont dignes d'avoir fait arrêter mon cœur dans ma vie d'avant. Mes amies... En avais-je beaucoup ? Sont-ils aussi bien qu'une jeune femme de mon âge pourrait l'espérer ?

Mes yeux vides d'émotions fixent mon portable, trop frustrés de ne pas parvenir à le faire marcher. Les chocs qu'il a subis lors de l’attentat lui ont été aussi fatale qu'a moi. Ça fait des jours que je m'acharne dessus ! Si seulement que je connaissais un informaticien...

Je finis par soupirer et me lever de ma chaise. J'ai bien envie de sortir, mais à chaque fois je déchante. J'ai peur des autres maintenant. Enfin... peur de ce que je suis obligée de cacher et peur du fait que la vérité va forcément éclater un jour, au grand jour. Puis ma jambe me fait mal.

Enfin... rien ne va. Et je ne parle même pas de ma crainte de voir Kazuma rentrer ce soir. Mes émotions, quand il est là, son aussi chaotique que les siennes. Il y a trop de choses entre nous que je ne comprends pas et trop de souffrance en lui pour que je ne parvienne pas à terriblement m'en vouloir.
Je vois bien que je le blesse, ses yeux sombres pourtant si sauvages n'arrivent plus à me le dissimuler. Et le blesser me fait plus de mal que je ne le croyais possible.

Alors quand quelqu'un frappe à ma porte, je me fige, telle une biche prise sous les faisceaux des phares. Mon souffle se coupe et mes yeux bruns se posent sur la porte, avec cette expression glacée qui ferait imaginer à quelqu'un d'extérieur qu'un monstre allait en surgir.

" Je suis là... Entrez ! " Terminais-je avec une voix plus claquante que je ne l’aurais voulus. Tendus, je fixa la porte avec la concentration d'un sportif qui s’apprête à faire le grand saut. Car pour moi, chaque rencontre est un véritable défi. Et... je ne devrais plus avoir peur."
AVENGEDINCHAINS
Katsumoto Ryu

Date d'inscription : 06/12/2016
Messages : 1060
situation marital : Célibataire
Appt n° : 092
Emploi/études : Ingénieur mécanicienne
Passe-temps : Kunfu - Les enfants du foyer - Lecture
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t205-katsumoto-ryu-horikita-maki#4162 http://blood-seasons.forumactif.org/t206-katsumoto-ryu#4167 http://blood-seasons.forumactif.org/t197-katsumoto-ryu-ft-horikita-maki
médaille or





▽ Quel était ce regard qui me surveille encore ?
Quel était votre nom quel était mon visage ?
Que faisions-nous ainsi l’un à l’autre inconnus ?
Sans savoir qui je suis sans savoir qui je fus
Je revois une main qui se tend sous l’orage

un visage qui pleure, une porte fermée. »
Jean Tardieu.

Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Mar - 12:25
Soigner nos bessures × Ryu & Eve ×
Une semaine était passée depuis le tragique évènement. Une semaine tout simplement terrible, où elle avait du très vite réendosser son rôle d’infirmière, fraichement devenue chirurgienne par nécessité. Eve était complètement anéantie. Min Ho était toujours dans un profond coma et… les médecins haut gradés pensait qu’un réveil de sa part relèverait quasiment du miracle. S’il fallait croire seulement en une chose aussi fragile, alors l’eurasienne le ferait. Coute que coute, elle s’attachait à ce maigre espoir. Elle n’avait pas le choix. Sa seule consolation dans tout ça, c’était de savoir que ses proches étaient sortis de ce cauchemar. Ses parents allaient bien, Lily, Kaz et Ryu s’en était sains et saufs, tout comme Toshi. En parlant de la petite dernière, sa sortie de l’hôpital avait été quelque peu précipitée selon la belle. Voilà pourquoi, elle avait demandé à ce que ce soit elle qui s’occupe de changer ses bandages, à domicile. Elle voulait veiller sur elle, du mieux que possible, bien mieux qu’elle ne l’avait fait durant cet horrible épisode. Elle culpabilisait, beaucoup. Entre Ryu qu’elle n’avait pas assez protégée, Min Ho qui s'était prit un mur entier pour elle et Lily qui avait souffert en la remontant de plusieurs étages toute seule… L’hivernale se sentait bien faible et inutile. Après tout… n’était-elle pas l’ainée de tout ce monde ? Son apparence frêle de femme enfant était un trompe l’œil. Et elle s’en voulait terriblement de n’avoir pas été plus forte qu’il ne l’aurait fallu pour ses petites sœurs de cœur. Ainsi que pour lui…

Soupirant faiblement en marchant dans les couloirs du troisième étage où une ambiance triste demeurait, Eve s'arrêta finalement devant l'appartement où ses deux amis proches vivaient à présent. Avec une maigre force, elle toqua à la porte pour se manifester. « Hey… Salut ma puce...» Dit-elle en souriant tendrement à sa meilleure amie, faisant tout pour montrer autre chose qu'un visage fatigué et préoccupé. « Comment tu te sens ? Je viens pour changer tes bandages. » Indiqua-t-elle avant de fermer la porte et de s’approcher lentement, sans pour autant la serrer contre elle, bien que l’envie y était fortement. Selon Kaz, Ryu était encore pas mal choquée, mais c’était compréhensible. Il ne fallait donc pas la brusquer. Elle ne bougea pas vraiment, pas avant en tout cas qu’Eve ne l’invite à venir près d’elle. « Ça fait du bien de te voir ! » Avoua-t-elle avec une des yeux brillants, heureuse et rassurée malgré tout. Ça fait du bien de te savoir en vie… « Installes toi tranquillement, comment va ta jambe ? » Sortant alors le matériel qu’elle avait apporté, elle arrangea les coussins du canapé pour l'automnale et s’assit à son tour à ses côtés. « Tu me montres ? T’en fais pas, je vais faire très attention. »    
code by lizzou × gifs by tumblr
Kojika Eve

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 455
situation marital : En couple avec Min Ho ♥
Appt n° : 188 avec Min Ho
Emploi/études : Infirmière chirurgienne
Passe-temps : Danser, dessiner, passer du temps avec les enfants du foyer ainsi qu'avec Lily, Ryu, Kaz et Toshi
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t132-kojika-eve-ft-kiritani-mirei http://blood-seasons.forumactif.org/t131-kojika-eve http://blood-seasons.forumactif.org/t128-14-10-2016-kojika-eve-ft-kiritani-mirei https://www.wattpad.com/user/Clowride
médaille bronze



Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 31 Mar - 14:15

Soigner nos blessures.
Eve & Ryu


La porte finit par s'ouvrir sur un petit bout de femme aux traits clairement asiatique. Elle a de longs cheveux bruns et de très jolies yeux en amande. Mais je note de suite que ses derniers ont l'air exténué. Je la regarde entrer dans mon nouvel appartement avec beaucoup d’aisance. J'aimerais pouvoir dire être aussi à l’aise qu'elle a cet instant, mais ce n'est clairement pas le cas. Je la regarde avec de grands yeux, certainement avec une allure un peu stupide. Immobile que je suis, à essayer de comprendre. " Salut. " finis-je par réussir à bafouiller en baissent les yeux avec un petit sourire forcé. Elle semble très bien me connaitre et je n'ai pas de mal à comprendre qu'elle ne représente pas la moindre menasse pour moi. Mais je ne peux m’empêcher de l'observer, comme si une chose curieuse me dérangeait chez elle. Mais ça n'a rien qui ne diffère d’ordinaire. Je ne me souviens tout simplement pas d'elle.

Elle semble bourrée d'entrain, même si son teint pale m'informe du contraire. On dirait qu'elle tient sa dynamique avec ses seuls nerfs. En mode survit. J'ignore ce qui la tracasse, mais son véritable état d'épuisement ne m'échappe pas. Alors je lui obéis, sagement et m'assoie sur le sofa, relève mon pantalon et entreprend de détacher mon bandage, le déroulement avec délicatesse de ma jambe. Je ne grimasse pas, je ne bronche pas, j'accepte simplement la douleur que cela provoque. Je ne suis plus à ça prêt. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais je suis restée muette à toutes ses questions et je pense qu'elle, en revanche, elle a clairement dû le constater. C'est qu'une idée a germé dans ma petite tête bordélique. Je sais qui elle est, Kazuma m'en a parlé il y a peu de temps. Cette jeune femme doit certainement être Ève. " Ève ? " Demandais-je très sérieusement, une note douloureuse au fond de la voix. Quand je la vis réagir à son prénom je soupira clairement de soulagement. " Je... je crois que j'ai un gros problème... " Elle est médecin après tout ? Si elle, elle ne peut m'aider, j'ignore qui le pourra.

Je me stoppe dans l'entreprise de dénouer mon bandage et je relève des yeux graves sur elle. " Je vois bien que tu as beaucoup de soucies. Tu m'as l'air exténuée... " J'avale lourdement ma salive alors qu'une petite larme essaie de se frayer un chemin dans mes yeux. " Je suis désolés de t'en rajouter une couche, mais... " La gouttelette salée parvient enfin à rouler sur ma joue, traîtresse et révélatrice. Frustrée par ma détresse qui explose enfin, je baisse les yeux. Furieuse d'être aussi faible. " Je... je ne me souviens pas de toi..."
AVENGEDINCHAINS
Katsumoto Ryu

Date d'inscription : 06/12/2016
Messages : 1060
situation marital : Célibataire
Appt n° : 092
Emploi/études : Ingénieur mécanicienne
Passe-temps : Kunfu - Les enfants du foyer - Lecture
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t205-katsumoto-ryu-horikita-maki#4162 http://blood-seasons.forumactif.org/t206-katsumoto-ryu#4167 http://blood-seasons.forumactif.org/t197-katsumoto-ryu-ft-horikita-maki
médaille or





▽ Quel était ce regard qui me surveille encore ?
Quel était votre nom quel était mon visage ?
Que faisions-nous ainsi l’un à l’autre inconnus ?
Sans savoir qui je suis sans savoir qui je fus
Je revois une main qui se tend sous l’orage

un visage qui pleure, une porte fermée. »
Jean Tardieu.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Avr - 15:38
Soigner nos bessures × Ryu & Eve ×
La laissant s’installer tranquillement à ses cotés, Eve remarqua tout de suite la gêne dont Ryu faisait preuve. Comme si… les derniers évènements l’avaient réellement traumatisé. C’était certainement le cas et c’était surtout compréhensible. Voilà pourquoi la jolie métisse fit tout pour la mettre à l’aise, se montrant encore plus douce et bienveillante que d’habitude. Il le fallait. Elle devait se rattraper, n’est-ce pas… ? Attendant qu’elle remonte doucement son jean et qu’elle enlève le bandage, la médecin resta à ses côtés et l’aida simplement, veillant à ce qu’elle ne fasse pas trop de gestes brusques. Lorsque son amie d’enfance l’appela soudainement, elle ne put que relever la tête et lui adresser un sourire réconfortant. « Oui ? Qu’est-ce que tu veux me dire ? » Demanda-t-elle alors, prévenante comme toujours. Apprendre qu'elle avait un gros problème fit aussitôt mourir l’esquisse sur ses lèvres et Eve ne put que prendre une mine inquiète. Que se passait-il ? Avait-elle très mal quelque part ? Souffrait-elle de quelque chose ? Se rapprochant alors de la japonaise, sa main se posa sur son épaule tremblante afin de la calmer et surtout, qu’elle arrête de s’en faire. Oui, elle était exténuée c’est vrai, mais le bienêtre de ses amis passait avant tout. « Arrêtes de t’en faire ma belle, dis-moi ce qui ne va pas ! » Murmura-t-elle avec un regard doux et anxieux.

Et là, l’annonce éclata, comme une bombe au milieu d’un champ. " Je... je ne me souviens pas de toi..." avait-elle dit, mal en point comme jamais. Cette simple phrase suffit à provoquer une véritable sueur froide dans le corps gracile de l’eurasienne qui se redressa alors, le cœur serré. Comment ça… Elle ne se souvenait pas d’elle ? « Tu veux dire… que tu n’as plus aucun souvenir de moi ? » Souffla-t-elle d’une voix tremblante, ses prunelles devenant tout à coup brillantes d’effroi. « Mais… » C’était le choc pour elle. Un effroyable et terrible choc. Eve ne pouvait qu’être sonnée, vaseuse… et c’est sans pouvoir le commander que son dos vint taper les coussins du canapé, afin d’amortir ce tourment soudain. Reprenant cependant du poil de la bête, la belle se rapprocha de nouveau de son amie et alla doucement prendre son visage entre ses mains. Une petite lampe qu'elle attrapa de sa mallette l’aida ensuite à analyser son regard. Ce dernier était flou.... nerveux. Et elle comprit sans mal ce qui arrivait, fatalement. L’amnésie...  « Et Lily… ? » Elle ne s’en souvenait pas non plus ? Alors qu’elles étaient les trois inséparables depuis toujours, qu'elles avaient fait les quatre cent coups ensembles depuis l'enfance ? Et Satoshi, Min Ho…. Kaz ? Qu’en était-il réellement pour eux ? « Y a t-il des choses dont tu arrives à te souvenir? Des moments du passé… ?» Des souvenirs datant d'avant ce cauchemar que l’on a vécu ensemble…
code by lizzou × gifs by tumblr
Kojika Eve

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 455
situation marital : En couple avec Min Ho ♥
Appt n° : 188 avec Min Ho
Emploi/études : Infirmière chirurgienne
Passe-temps : Danser, dessiner, passer du temps avec les enfants du foyer ainsi qu'avec Lily, Ryu, Kaz et Toshi
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t132-kojika-eve-ft-kiritani-mirei http://blood-seasons.forumactif.org/t131-kojika-eve http://blood-seasons.forumactif.org/t128-14-10-2016-kojika-eve-ft-kiritani-mirei https://www.wattpad.com/user/Clowride
médaille bronze



Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: troisième étage-