Blood Seasons ferme ses portes.

Soigner nos blessures // Eve

 :: l'héritage :: troisième étage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 28 Mar - 22:25

Soigner nos blessures.
Eve & Ryu


Erreur système. Je gronde. Erreur système. Le message se répète indéfiniment. Mes doigts se crispent sur mon portable et je me retiens de hurler de rage et de l'envoyer voler contre le mur. J'en ai trop besoin... Trop besoin pour récupérer une partie des donnés qui manque à mon âme. Dans ce petit morceau d’électronique qui ne veut plus marcher, se trouvent tous mes messages d'antan. Autant de preuves dont j’aurais besoin pour savoir à qui je peux faire confiance ou non. Qui est qui ? Et même si je ne peux pour l'instant mettre de visage sûr de simples prénoms, j’aurais au moins voulu savoir qui, dans tous ceux que je croise quotidiennement, sont dignes d'avoir fait arrêter mon cœur dans ma vie d'avant. Mes amies... En avais-je beaucoup ? Sont-ils aussi bien qu'une jeune femme de mon âge pourrait l'espérer ?

Mes yeux vides d'émotions fixent mon portable, trop frustrés de ne pas parvenir à le faire marcher. Les chocs qu'il a subis lors de l’attentat lui ont été aussi fatale qu'a moi. Ça fait des jours que je m'acharne dessus ! Si seulement que je connaissais un informaticien...

Je finis par soupirer et me lever de ma chaise. J'ai bien envie de sortir, mais à chaque fois je déchante. J'ai peur des autres maintenant. Enfin... peur de ce que je suis obligée de cacher et peur du fait que la vérité va forcément éclater un jour, au grand jour. Puis ma jambe me fait mal.

Enfin... rien ne va. Et je ne parle même pas de ma crainte de voir Kazuma rentrer ce soir. Mes émotions, quand il est là, son aussi chaotique que les siennes. Il y a trop de choses entre nous que je ne comprends pas et trop de souffrance en lui pour que je ne parvienne pas à terriblement m'en vouloir.
Je vois bien que je le blesse, ses yeux sombres pourtant si sauvages n'arrivent plus à me le dissimuler. Et le blesser me fait plus de mal que je ne le croyais possible.

Alors quand quelqu'un frappe à ma porte, je me fige, telle une biche prise sous les faisceaux des phares. Mon souffle se coupe et mes yeux bruns se posent sur la porte, avec cette expression glacée qui ferait imaginer à quelqu'un d'extérieur qu'un monstre allait en surgir.

" Je suis là... Entrez ! " Terminais-je avec une voix plus claquante que je ne l’aurais voulus. Tendus, je fixa la porte avec la concentration d'un sportif qui s’apprête à faire le grand saut. Car pour moi, chaque rencontre est un véritable défi. Et... je ne devrais plus avoir peur."
AVENGEDINCHAINS
Katsumoto Ryu

Date d'inscription : 06/12/2016
Messages : 1060
situation marital : Célibataire
Appt n° : 092
Emploi/études : Ingénieur mécanicienne
Passe-temps : Kunfu - Les enfants du foyer - Lecture
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t205-katsumoto-ryu-horikita-maki#4162 http://blood-seasons.forumactif.org/t206-katsumoto-ryu#4167 http://blood-seasons.forumactif.org/t197-katsumoto-ryu-ft-horikita-maki
médaille or





Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 31 Mar - 14:15

Soigner nos blessures.
Eve & Ryu


La porte finit par s'ouvrir sur un petit bout de femme aux traits clairement asiatique. Elle a de longs cheveux bruns et de très jolies yeux en amande. Mais je note de suite que ses derniers ont l'air exténué. Je la regarde entrer dans mon nouvel appartement avec beaucoup d’aisance. J'aimerais pouvoir dire être aussi à l’aise qu'elle a cet instant, mais ce n'est clairement pas le cas. Je la regarde avec de grands yeux, certainement avec une allure un peu stupide. Immobile que je suis, à essayer de comprendre. " Salut. " finis-je par réussir à bafouiller en baissent les yeux avec un petit sourire forcé. Elle semble très bien me connaitre et je n'ai pas de mal à comprendre qu'elle ne représente pas la moindre menasse pour moi. Mais je ne peux m’empêcher de l'observer, comme si une chose curieuse me dérangeait chez elle. Mais ça n'a rien qui ne diffère d’ordinaire. Je ne me souviens tout simplement pas d'elle.

Elle semble bourrée d'entrain, même si son teint pale m'informe du contraire. On dirait qu'elle tient sa dynamique avec ses seuls nerfs. En mode survit. J'ignore ce qui la tracasse, mais son véritable état d'épuisement ne m'échappe pas. Alors je lui obéis, sagement et m'assoie sur le sofa, relève mon pantalon et entreprend de détacher mon bandage, le déroulement avec délicatesse de ma jambe. Je ne grimasse pas, je ne bronche pas, j'accepte simplement la douleur que cela provoque. Je ne suis plus à ça prêt. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais je suis restée muette à toutes ses questions et je pense qu'elle, en revanche, elle a clairement dû le constater. C'est qu'une idée a germé dans ma petite tête bordélique. Je sais qui elle est, Kazuma m'en a parlé il y a peu de temps. Cette jeune femme doit certainement être Ève. " Ève ? " Demandais-je très sérieusement, une note douloureuse au fond de la voix. Quand je la vis réagir à son prénom je soupira clairement de soulagement. " Je... je crois que j'ai un gros problème... " Elle est médecin après tout ? Si elle, elle ne peut m'aider, j'ignore qui le pourra.

Je me stoppe dans l'entreprise de dénouer mon bandage et je relève des yeux graves sur elle. " Je vois bien que tu as beaucoup de soucies. Tu m'as l'air exténuée... " J'avale lourdement ma salive alors qu'une petite larme essaie de se frayer un chemin dans mes yeux. " Je suis désolés de t'en rajouter une couche, mais... " La gouttelette salée parvient enfin à rouler sur ma joue, traîtresse et révélatrice. Frustrée par ma détresse qui explose enfin, je baisse les yeux. Furieuse d'être aussi faible. " Je... je ne me souviens pas de toi..."
AVENGEDINCHAINS
Katsumoto Ryu

Date d'inscription : 06/12/2016
Messages : 1060
situation marital : Célibataire
Appt n° : 092
Emploi/études : Ingénieur mécanicienne
Passe-temps : Kunfu - Les enfants du foyer - Lecture
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t205-katsumoto-ryu-horikita-maki#4162 http://blood-seasons.forumactif.org/t206-katsumoto-ryu#4167 http://blood-seasons.forumactif.org/t197-katsumoto-ryu-ft-horikita-maki
médaille or





Si tu me voulais tu n'avais qu'à dire oui. Et si j'avais été toi, je ne me serais jamais laissé partir. T'es-tu déjà demandée ce que nous aurions pu être ? Tu disais que tu ne voulais pas mais tu l'as fait. Tu m'as menti, tu as obtenu une putain de réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: troisième étage-