Blood Seasons ferme ses portes.

(M5) Find Artur all at costs

 :: l'héritage :: troisième étage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 8 Avr - 21:59

Find Artur all at costs

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. So, I need to find you again to get a new lease of life.
feat Azarov Y. Jakobe, Sullivan Izao, Katsumoto Ryu & Seo Jung Wan

Ryu allait bien, c'était ce qu'elle affirmait. Était-ce vraiment le cas ? Il ne pouvait s'empêcher de repenser à sa visite dans sa chambre d'hôpital le lendemain des attentats. Ryu avec la jambe bien pansée après la blessure qu'elle avait reçu le soir du cache-cache. Et du médecin lui avouant qu'elle n'en ressortirait pas non-plus sans un traumatisme. Un traumatisme non commun puisque c'était une amnésie mais, si elle était ici, cela voulait dire qu'inconsciemment elle se souvenait qu'Artur et lui étaient importants pour elle. Quant à sa blessure à la jambe, après tout, il en fallait bien plus à la petite Ryu pour la mettre au tapis !
Il lui sourit quant à ce qu'elle lui dit et se concentra sur ce qu'elle dit par la suite et son ami, Jung Wan. Il se mordilla la lèvre inférieure, prêt à dire ce que lui savait quant Jakobe parla à son tour. Ils n'avaient pas le temps de tergiverser et il le fit rapidement comprendre. Il redevint plus sérieux et attendit qu'il eut fini de parler pour affirmer pourquoi on savait qu'Artur était au cinquième étage.

« En fait, on sait de source sûre qu'Artur est au cinquième étage parce que, grâce à des amis, on a pu tracer son téléphone portable le lendemain des attentats, dit-il, Rien ne dit qu'il y est toujours comme cinq jours se sont écoulés depuis mais, moi, j'en ai le coeur net. »

Ce serait s'exposer que de se déplacer après les catastrophes que ces personnes avaient pu engendrer l'autre soir. La sécurité avait été renforcée et le premier étage, ainsi que les sous-sols étaient fermés. Il n'y avait qu'en haut qu'Artur pouvait être et, désormais qu'ils étaient au complet, il était grand-temps de partir.

« Cela fait une semaine qu'Artur a disparu, dit-il, On n'a pas pu partir avant le chercher alors il est temps d'y aller. », sourit-il déterminé.

Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Avr - 1:29


FIND ARTUR AT ALL COSTS


Izao balayait la salle du regard, faisant le tour de tous les intervenants. Il ne disait pas un mot, mais n’en pensait pas moins. A vrai dire, il avait toujours autant de mal à canaliser la fureur qui montait doucement en lui. Pourquoi perdaient-ils leur temps à parler de choses aussi futiles ? S’attarder sur le pourquoi du comment ne menait à rien. Il n’y avait que les faits : Artur avait disparu. Il fallait le retrouver. Les raisons de sa disparition viendraient par la suite ; elles n’étaient qu’optionnelles. Les arguments des autres n’étaient pas faux : pour la plupart, ils semblaient très plausibles. Mais l’esprit du jeune homme ne passait pas par un tel chemin. Il avait une logique quelque peu marginale. Erronée. Et, dans celle-ci, se pencher sur les raisons n’avait aucun but. Qu’auraient-ils d’ailleurs pu saisir ? Il était persuadé que les êtres ne pouvaient pas se comprendre. Ceux qui avaient agi de la sorte avaient évidemment leur raison...mais celle-ci pouvait se révéler être hors de leur portée. Les uns ne pouvaient comprendre ce qui pouvait passer dans la tête des autres. Chacun était mû par ses propres aspirations. Aspirations qui, souvent, ne pouvaient être partagés. Il en parlait d’expérience.
Les dires de Jakobe et de Satoshi venaient s’accorder sur un même point. Artur –s’il était encore vivant- se trouvait bel et bien au cinquième étage. Bien. Ils avaient au moins cette information qui n’était pas des moindres. Il passa une main pâle dans ses cheveux blancs avant de soupirer. Il n’y avait même pas à réfléchir. « ...Satoshi n’a pas tort » grinça-t-il –il crut sentir cette phrase lui arracher la bouche. « Je ne vois pas pourquoi nous perdons davantage notre temps avec de pareilles futilités alors que la situation est critique » Il planta son regard noir en direction de Jakobe. De tous, il était certainement celui qui le rendait le plus mal à l’aise. Il tentait cependant d’y faire abstraction –pour l’instant. « Cela fait déjà depuis bien trop longtemps que cela traîne, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre une seconde de plus. » Il faisait de son mieux pour contrôler la rancune que renfermait le ton de sa voix, malgré tout courroucé. Il s’avança un peu plus vers eux, signe qu’il était plus impliqué. « Pas le temps de réfléchir à un plan, nous devrions déjà être en train de rejoindre ce foutu étage. A ce train-là, il s’agit presque d’une question de vie ou de mort » Il insista légèrement sur le dernier mot. Ce qu’il proposait était totalement impulsif, mais il ne supportait pas de perdre son temps à discuter alors qu’il pouvait agir.


Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Avr - 21:55

       

       

       Satoshi, Izao, Ryu & Jung Wan
       looking through the same door

       Jakobe apportait son attention sur les paroles et les gestes de tous ceux qui étaient dans cette petite chambre d'infortune. Des mots, des gestes qu'il lui semblait vivre comme dans un rêve car Izao avait bien sûr raison. Ils n'avaient que trop tardé pour en arriver jusqu'ici et ne pas se lancer corps et âme dans la situation en elle-même. Néanmoins, le chef de la sécurité avait son rôle à jouer et ne souhaitait absolument pas mettre davantage de vie en danger. Il se devait de faire la part des choses et cela débutait en prévenant tout le monde.

       « Quoiqu'il en soit, si nous sommes ici, c'est que nous acceptons tous de prendre plus ou moins de risques. Je ne sais pas ce qui peut nous attendre dans ces laboratoires, alors je vous demande juste de ne pas agir sans réfléchir, sans me consulter. »

       Il lança un regard circulaire sur le petit Satoshi qui trépignait, hochant fiévreusement du chef pour lui dire de débuter. Il regarda Izao pour lui donner un sourire en réponse à son regard noir, puis Katsumoto et Seo. Il était désormais temps de quitter la chambre d'Artur pour se diriger vers l'ascenseur qui les mènerait jusqu'au cinquième étage. Bien sûr, tout en ouvrant la marche, Jakobe avait glissé une main à sa ceinture pour bien s'assurer que son pistolet n'était pas là par hasard. Il ne souhaitait pas inquiéter ses nouveaux soldats, mais il préférait se montrer prudent car il ignorait lui-même ce qui pouvait se trouver là-haut.
       Une fois arrivés aux ascenseurs, ils en attendirent un avant d'y pénétrer. Le chef de la sécurité appuya sur le chiffre cinq, les portes se refermèrent et il était désormais trop tard pour faire marche arrière. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'ils étaient sur la bonne piste et qu'Artur était toujours en vie après une semaine. Chacun plongé dans ses pensées, il cohabitait une étrange ambiance entre les cinq membres de l'escadron.
       
BY .SOULMATES

Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Avr - 22:27

Find Artur all at costs

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. So, I need to find you again to get a new lease of life.
feat Azarov Y. Jakobe, Sullivan Izao, Katsumoto Ryu & Seo Jung Wan

Les voilà tous partis. Seul Jakobe était armé mais c'était pour le mieux. Il ne savait pas si les autres savaient tenir une arme et s'en servir mais lui n'en avait en tout cas jamais touché une. Il espérait de toute façon que Jakobe n'ait pas à s'en servir et qu'il retrouverait Artur sans à avoir recourir à la force. Dans les pires des cas, il savait se défendre et connaissait une technique ou deux d'art martial pour attaquer et défendre les autres. Ça devrait aller, n'est-ce pas ?
Il songea à Artur. C'était à lui exclusivement auquel il devait songer. Il avait si peur qu'ils ne le retrouvent pas vivant... Ou pire encore. Il pressentait que la suite des événements allait être dure bien que le pire dans toute cette histoire était qu'Izao fasse partir de son équipe de sauvetage. Il lui lança un regard en biais dans l'ascenseur où celui-ci était bien calme. Mais ne dit-on pas qu'il y avait toujours un calme avant une tempête ?
Ils arrivèrent au cinquième étage et il fut le premier à sortir de l'ascenseur. Il s'était de temps en temps rendus ici comme son père y travaillait mais très rarement. Néanmoins, il connaissait assez bien les lieux pour pouvoir être un léger atout en cas de besoin. Désormais, où Artur pouvait-il bien se trouver ? Dans l'un des laboratoires présents au cinquième étage ? Où ses kidnappeurs lui auraient fait il ne savait quoi ? Cela lui glaça le sang et il se pétrifia subitement sur place.

Artur, sois sauf, s'il-te-plaît.

Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Avr - 16:18
Après une recherche éreintante, Artur fut retrouvé seul dans un laboratoire. Il semblerait que ses agresseurs et kidnappeurs aient eu le temps de disparaître en ne laissant aucune preuve derrière eux. Malgré tout, le chef de la sécurité, Jakobe, a pris les dispositions nécessaires pour faire en sorte d'appréhender les malfrats et a donc laissé les jeunes héritiers qu'il avait pris en charge pour cette mission s'occuper du disparu. Les malfrats finirent par être appréhendés à la fin de la journée et furent à la juridiction du conseil.
En ce qui concernait Artur, celui-ci fut emmené en vitesse à l'hôpital où on s'occupa de lui. Les personnes chargées de le retrouver furent récompensées pour leur bravoure et purent chacun rentrés chez eux comme il n'était pas autorisé pour l'instant de voir le disparu. Effectivement, celui-ci avait été exposé à de fortes radiations et dut subir une opération très lourde pour palier à ça. Il en ressortit très fatigué et le traumatisme lié à son kidnapping n'arrangea en rien les choses concernant son état. Il fallait donc le laisser se reposer.

Artur était donc désormais sain et sauf et en sécurité au sein de l'Héritage. Mais, qui pouvait savoir s'il l'était réellement comme toutes les autres personnes présentes autour de lui ?


END

-----

P.S. : désolée du double post mais c'est pour mettre un terme à cette mission :).
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: troisième étage-