Blood Seasons ferme ses portes.

We must stay strong ft. Meiko

 :: l'héritage :: flashback Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 15 Avr - 20:23
Quelques jours étaient passés depuis Noël et nous avions tous été très occupés dans nos fonctions habituelles, mais encore plus afin de consoler nos proches qui avaient été touchés par les différentes attaques qui avaient détruit des vies. Beaucoup trop de vies. Quelques jours étaient passés depuis l'envoi du message à Meiko, conversation à sens unique pour laquelle un seul envoi avait, probablement, permis un contraste énorme avec ce qui aurait pu se passer par la suite. J'avais eu vent qu'elle avait écouté mes conseils concernant les pompes à eau des étages inférieurs qui semblaient ne plus répondre à l'appel de la fumée et des flammes aussi nombreuses qu'envahissantes lors de l'affront et je n'avais même pas eu le temps de la retrouver pour l'en remercier. Elle avait effectué de bonnes actions et avait gardé foi en ses connaissances, en ses compétences, et ça avait sauvé de nombreux blessés qui n'attendaient que les secours. Qu'aurait-il advenu d'eux si Meiko n'avait pas cherché l'accès aux tuyaux ? Ils auraient certainement trouvé la mort dans l'intoxication et le feu.

- Meiko, murmurai-je à l'entrebâillement de la porte, n'ayant seulement passé ma tête qu'au travers de celui-ci, je suis heureux que tu sois là, finis-je par avouer d'une voix basse et cassée, je te dérange, interrogeai-je la Leader avant de passer l'encadrement du battant, refermant ce dernier dès mon passage. Tu vas bien, m'inquiétai-je finalement en la dévisageant longuement alors qu'elle se trouvait assise sur une chaise dans la salle de réunion réservée au Conseil, n'osant m'y approcher de plus près.

En même temps, comment pouvais-je poser cette question après ce qui nous était arrivé à tous ? Embêté par cette interrogation plus douloureuse que gaie, je secouai la tête fébrilement en me pinçant les lèvres l'une contre l'autre en soupirant de maladresse. Elle avait l'air dépitée, autant que je l'étais. Le carnage qui était apparu sans que l'on puisse s'en douter et les résultats des premiers recensements qui nous avaient été rendu dernièrement nous avaient assailli. Pourtant, il en fallait beaucoup pour nous faire plier les genoux.

- Tu as été formidable, tu sais, la rassurai-je en esquissant un agréable sourire fier et sérieux.
Ling Joshua

Date d'inscription : 08/01/2017
Messages : 920
situation marital : En partenariat sentimental.
Appt n° : 194
Emploi/études : Membre du conseil/Architecte
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t253-ling-joshua-ft-aaron-yan-liens http://blood-seasons.forumactif.org/t255-ling-joshua-ft-aaron-yan-activites-rp#5994 http://blood-seasons.forumactif.org/t248-ling-joshua-ft-aaron-yan
médaille bronze
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Avr - 16:45
we must stay strong
Meiko
Joshua
Un soupir franchit les lèvres de Meiko. Elle n'était pas encore remise de tout ce qu'il s'était passé, mais franchissait les jours comme des obstacles devant sa route. Elle regardait encore et encore les écrans, les images de ces terribles jours de Noël. Ces mêmes jours qui auraient du être magiques, plein de rires et de joie. Ce fut tout le contraire qui se produit ; des incendies, de la fumée, des corps en morceaux, des blessés, un hôpital blindé, et des étages désormais inacessibles. Des foyers détruits, des familles réduites en poussière et le moral ... N'en parlons pas, ce n'était pas la peine. Elle ne voulait pas se démoraliser, mais ce n'était pas un choix après tout. Personne n'avait donné son vote pour que l'Héritage soit aussi détruit, en aussi piteux état.

Elle sursauta presque lorsqu'elle entendit la voix de son collègue, mais aussi ami, Joshua. Elle le fixa quelques instants, alors qu'il avait prononcé son prénom. Son coeur battait vite, parce qu'elle avait été surprise. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il y ait quelqu'un encore à cette heure-ci. Elle ne dormait plus beaucoup et préférait travailler que de perdre du temps dans sa chambre, à ruminer sans cesse, que ses pensées tournent en rond encore et encore. Elle haussa les épaules lorsqu'il lui demanda si elle allait bien, parce qu'il n'y avait pas de réponses à cette question. Comment pourrit-elle aller bien alors que ... Oh et puis, il posait cette question par politesse, et parce qu'il s'inquiétait sûrement pour elle.

Meiko lui adressa un faible sourire malgré tout, surtout lorsqu'il lui confia qu'elle avait été formidable. Elle ne savait pas trop en réalité. Ils avaient questionné le coupable, mais rien n'en était sorti pour l'instant. On se contentait de le laisser moisir dans la salle d'interrogatoire, en lui donnant assez à manger pour qu'il survive plusieurs jours, mais pas autant qu'à un automnal. C'était tout ce qu'il méritait. Ils avaient besoin de réponses, mais il n'en donnait pas. Elle passa sa main sur son front, posant son coude sur l'immense table, soutenant sa tête. « Je ne sais pas Josh. J'aurai du être avec les autres, en bas, aider et sauver les gens. Au lieu de ça, j'ai été terrifiée, je n'ai sauvé personne ... Pour tout te dire, j'ai eu peur. Parce qu'on n'a jamais été formé à gérer un acte terroriste, ni même à réagir correctement ... »
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Avr - 18:03
Elle ne savait pas... Ma bouche s'entrouvrit d'un coup d'un seul en entendant ces propos insensés qu'elle avait réussi à m'avouer sur le tas. Mes pupilles fixèrent son geste intensément sans que je ne puisse ciller, sans que mes paupières ne puissent trouver un peu de répit, se faisant dures et alarmantes à la fois. Mes sourcils se froncèrent laissant apparaître de faibles rides du lion et je ne pus m'empêcher de secouer la tête de droite à gauche, n'acceptant pas qu'elle puisse dénigrer tout ce qu'elle avait pu entreprendre ce fameux jour où tout avait dégénéré. D'un pas affirmé, je vins alors rejoindre la table, droit et sérieux comme à mon habitude lorsque les choses commençaient à devenir consciencieuses. Mes mains s'agrippèrent au dossier d'une des chaises en face de la demoiselle et je me permis de cambrer mon corps quelque peu, penchant ce dernier vers l'avant.

- Et qui ce serait occupé de bloquer l'accès au ravisseur, questionnai-je mon amie d'une voix mâture, qui aurait permis que les vannes d'eau puissent de nouveau fonctionner, interrogeai-je à nouveau Meiko en relevant mes sourcils tel un père faisant la morale à sa fille, sans méchanceté aucune, qui aurait empêché l'explosion d'autres dispositifs et qui se serait hâté d'examiner les vidéos pour retrouver le coupable, continuai-je sans lui laisser le temps de répondre, qui aurait accordé la vie à tous les blessés des étages inférieurs en leur permettant de ne plus être entourés par les flammes et leur fumée... Si tu avais accouru au sous-sol pour nous aider directement, qui se serait occupé de tout ça, finis-je enfin en prenant une longue inspiration que je finis par expulser. Ne vois pas que la moitié de la situation, Meiko, lui consentis-je d'une intonation plus douce et rassurante, si tu n'étais pas restée auprès des machines, peut-être que beaucoup plus d'héritiers auraient péri en bas, affirmai-je en relevant mon torse.

Et c'était certain. Malgré la peur qu'elle m'avouait présentement, elle avait agi comme un Leader aurait du le faire, et loin de là l'idée d'accepter qu'elle puisse accuser son travail. Je lui interdisais solennellement. Malgré ça, elle avait raison sur un point : nous n'avions pas été assez préparé à telle catastrophe, et il faudrait forcément remédier à ce détail avant qu'une nouvelle catastrophe ne se déclare. Car, nous le savions parfaitement, un seul homme n'avait pas pu effectuer autant de dégâts seul. De plus, le fait qu'il restait indécis à nous confier la vérité et le nom des autres mécréants ne nous avançait guère. Finalement, nous devions nous méfier de tout le monde. Tout le monde sauf des morts. Quoi que...

- Nous allons remédier à tout ça, je te le promets, finis-je par dire à Meiko en posant mes avant-bras sur le dossier en cuir, il faut juste montrer les dents, ne pas faiblir face à la menace et nous armer de patience afin d'apprendre de nos précédentes erreurs. Je serai là, m'exclamai-je, confiant plus que tout, et nous nous battrons ensemble, nous chercherons des solutions, des systèmes à mettre en place, quitte à ce que ça nous prenne plus de temps dans une journée, je suis prêt à endosser ça, fis-je en hochant la tête, esquissant un charmant sourire assuré, et toi, demandai-je à Meiko après un court instant de silence.
Ling Joshua

Date d'inscription : 08/01/2017
Messages : 920
situation marital : En partenariat sentimental.
Appt n° : 194
Emploi/études : Membre du conseil/Architecte
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t253-ling-joshua-ft-aaron-yan-liens http://blood-seasons.forumactif.org/t255-ling-joshua-ft-aaron-yan-activites-rp#5994 http://blood-seasons.forumactif.org/t248-ling-joshua-ft-aaron-yan
médaille bronze
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Avr - 10:23
we must stay strong
Meiko
Joshua
Un silence suivit les propos de la blonde. Elle ne savait quoi penser de tout cela, devait-elle le prendre comme une affirmation, ou allait-elle subir une remontrance ? Joshua était le genre de personnes à dire tout de façon directe. Et soit, elle avait raison sur le fait qu'elle n'avait quasiment rien fait pour les héritiers il y a quelques jours, soit il se préparait à faire un discours. Mais pour le moment, elle avait le coude posé sur la table devant elle, son front reposait dans ses doigts, et ses cheveux cachaient son visage en partie. Elle poussa un long soupir, l'air se propulsant en dehors de sa bouche comme si elle avait du mal à respirer. Toute cette situation la tuait, elle le savait, il n'y avait rien de plus terrifiant que de se rendre compte qu'elle avait des centaines de vies dans le creux de sa main. Pas seulement, elle, mais le père de Yun Jae, et Joshua aussi. Même si d'habitude, le Conseil se constituait de quatre personnes, aujourd'hui, ils n'étaient que trois, et de quel droit s'était-on permis de juger de qui doit vivre ou mourir ? Elle voulait changer des règles, elle voulait changer les lois, elle ne pouvait plus se permettre d'emprisonner qui que ce soit ou même de penser à tuer. Pas après tout ça.

Elle entendit les pas de Joshua dans la pièce, il s'approchait de la table, et lorsqu'elle releva les yeux vers lui, il était déjà appuyé sur une des chaises de la pièce. Ses yeux fatigués, mais ouverts sur son meilleur ami, Meiko ne savait pas trop à quoi s'attendre, alors elle patienta. Le temps qu'il cherche ses mots, qu'il lui dise correctement le fond de sa pensée. Les premières paroles fusèrent, se balançant dans la salle sombre. La jeune femme ne se rendait pas compte de tout cela, elle n'avait pas agi autant, il ne fallait pas lui donné autant de mérite, elle ne s'en pensait pas héroïque. Les vrais, étaient ceux, comme Josh, qui étaient descendus et avaient aidé les blessés. Cet acte, était le plus beau de tous. Et ses belles paroles sur les saisons, elle avait peut-être inspiré les héritiers sur la différence de statut, et permit aux survivants de risquer leur vie pour autrui, il n'empêche qu'elle avait été, tranquille dans sa petite salle, derrière un écran, à se cacher du bruit, des horreurs.

Elle baissa les yeux, comme une enfant prise sur le fait, honteuse, peinée. Seulement Joshua ne savait pas tout ce que le terroriste lui avait avoué, sur le coup de la colère, essayant de la déstabiliser. Il n'en avait pas conscience, il n'était pas là, il n'avait pas entendu. Et ça, elle ne savait pas si elle devait l'en avertir. Après cela ne concernait que son passé à elle. Mais Joshua était quelqu'un de très important pour elle, et elle ne pouvait se permettre de lui cacher des choses. Pourtant, c'était ce qu'elle faisait à l'heure actuelle, et elle n'aimait pas ça. Mais comment aborder le sujet ? Comment le faire sans qu'elle ne se brise encore une fois ?

Meiko savait qu'il avait raison. Il fallait tenir bon, serrer les dents, comme il le disait si bien et endurer tout ça, sans rechigner. Parce qu'ils étaient le Conseil, ces grandes personnes qui dirigeaient tout un troupeau, les plus importants bergers de l'enclos, et ils ne pouvaient se permettre de relâcher la bride. Seulement, ils étaient aussi humains, et survivre à toute cette culpabilité ... Meiko ne pensait pas pouvoir. « J'aimerai pouvoir te dire que je vais tenir mais Josh ... Ma carapace est brisée. Celle que j'ai construite pendant des années, mon dur labeur à en arriver là ... Je ne suis pas sûre de le vouloir encore. J'aimerai ne rien savoir, ne pas me soucier des vies qui sont dans l'Héritage et ne penser qu'à moi. » Ses mots furent prononcés clairement, bien que dans sa voix, il y avait quelque chose. D'indéchiffrable. Elle ne savait pas comment le dissimuler, elle brûlait d'envie de lui dire autre chose. Oh oui, ça la consumait, tellement qu'elle ne se sentait pas bien.
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Avr - 13:05
- Je ne peux pas croire ce que tu dis, avouai-je en détournant les yeux de son visage que j'avais longuement dévisagé, fâché des propos de la jeune femme.

Elle ne pouvait pas avancer une chose pareille si aisément. Elle, égoïste ? C'était complètement insensé. Depuis notre enfance, elle avait pris soin de moi comme aucune autre personne de mon âge l'avait fait, elle avait cru en moi lorsque les autres enfants ne pensaient qu'à me martyriser de paroles douteuses et de gestes défiant la loi de l'innocence juvénile, elle avait passé du temps avec moi lorsque j'étais seul et totalement abandonné par mes coéquipiers de classe qui ne pensaient qu'à sortir alors que j'étais dans l'obligation de rester cloîtré à la maison. Jamais je ne l'avais vu aussi indifférente qu'elle comptait me le faire croire aujourd'hui. Nul doute que tout ce qui s'était passé dans les étages inférieurs l'avait blessée et j'en étais profondément désolé pour elle. Mais de là à lâcher prise, à laisser de côté toutes ces choses qui nous embellissaient l'âme et nous donnaient convictions que nous étions des personnes pures et belles... Ça ne lui ressemblait pas.

- Nous sommes passés par beaucoup d'étapes dans le passé qui ont fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui, commençai-je en fixant le mur à l'opposé de Meiko. Tu serais prête à tout quitter alors que nous nous sommes battus contre les méfaits de la malchance, tu serais prête à m'abandonner, questionnai-je la concernée avant de reporter mon attention sur son visage. Je ne te connaissais pas aussi défaitiste, avouai-je en haussant les épaules, déçu d'elle, et possiblement de moi également, parce que je n'avais pas su être à ses côtés. Je pensais qu'on aurait fait de grandes choses ensemble pour tous ces gens, me serais-je trompé, interrogeai-je la jolie bridée aux cheveux blonds alors que mes yeux lui prouvaient toute la tristesse que je ressentais à la voir capituler aussi facilement.

Mes pupilles s'affaissèrent lentement jusqu'à avoir une vision directe du bois de la table que je m'efforçai de fixer. Inconsciemment pris d'une faiblesse qui ne me ressemblait guère lors de situations de détresse, mes lèvres s'entrouvrirent et soufflèrent tout l'air inspiré jusqu'alors alors qu'un air grave et sérieux pris possession de mon portrait tout entier. Perdu dans la profondeur de ma réflexion, mes paupières se stoppèrent  de vivre et ne firent plus aller ces longs et magnifiques cils noirs dont j'étais doté, comme si le temps s'était arrêté pour un moment.

- A la mort de tes parents, je pensais avoir été l'un des piliers les plus importants, précisai-je en pinçant furtivement mes lèvres l'une contre l'autre. Tu commences à me faire douter de ça, expliquai-je avant de battre mes paupières, humidifiant ainsi mes yeux charbonneux avant de les relever. A plusieurs, nous sommes plus forts, la vie nous l'a d'ailleurs prouvé de nombreuses fois. Si tu penses réellement à baisser les bras. Fais l'inverse, suppliai-je d'une voix paternelle, accroche-toi à moi comme tu l'as fait précédemment, laisse-moi t'aider. A moins que tu penses que je ne te sers plus à rien, terminai-je après un court instant de silence. C'est ça, insistai-je.
Ling Joshua

Date d'inscription : 08/01/2017
Messages : 920
situation marital : En partenariat sentimental.
Appt n° : 194
Emploi/études : Membre du conseil/Architecte
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t253-ling-joshua-ft-aaron-yan-liens http://blood-seasons.forumactif.org/t255-ling-joshua-ft-aaron-yan-activites-rp#5994 http://blood-seasons.forumactif.org/t248-ling-joshua-ft-aaron-yan
médaille bronze
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Avr - 12:03
we must stay strong
Meiko
Joshua
La phrase de Joshua tomba comme un rocher dans l'eau, et elle releva soudainement les yeux vers lui, pour voir son expression, son regard tourné ailleurs. Elle savait qu'il était son ami, le plus proche et certainement le plus vieux en date, il avait connu des épreuves bien difficiles, et tous les deux s'étaient soutenus. Ce serait certainement le cas encore aujourd'hui, mais Meiko avait de gros doutes. Alors qu'elle ne pensait plus à quoi que ce soit, juste à déchiffrer l'expression de son ami, elle doutait. Oh oui, elle n'avait plus confiance en elle, et ce depuis les explosions. Il n'y avait plus grand chose à faire à ce jour, parce que tout était déjà passé, c'était terminé, et elle s'en voulait d'être encore inutile. D'avoir sur ses épaules, un poids énorme de culpabilité et de fautes. Et puis elle fut touchée en plein coeur par les propos durs de Josh. Tout quitter, l'abandonner, lui. Jamais. Ô grand Dieu, jamais, elle ne pourrait faire ça. Elle était devenue un membre du Conseil, aux côtés de son ami d'enfance, et cela n'avait jamais été facile. Que ce soit pour l'un ou pour l'autre, et elle se rendait compte que ses paroles avaient aussi blessé Joshua. Qu'elle était en train de trahir leur amitié en déblatérant sur ce sujet-là. Sensible, épineux, et vieux de plusieurs années.

Elle n'avait jamais plus pensé à laisser tomber. Depuis qu'elle était au Conseil, pas une seule fois elle avait regretté son choix d'avoir pris ce siège. Mais là, c'était différent. Elle aurait du agir en conséquence mais pour elle, de son point de vue, elle n'avait que pianoté sur un ordinateur pour dégager l'aération, les conduits d'eau. Elle n'avait porté aucune personne, porté secours à aucun des héritiers souffrants, non, elle avait été faible devant des membres mutilés, des corps sans vie ou des cris de souffrance. Elle avait parfois l'impression de les entendre encore, ces voix incessantes. Si elle fermait les yeux, les images lui revenaient comme un vieux film, passant et repassant en boucle sans s'arrêter. Elle voulait se reposer, pouvoir fermer les yeux et oublier. Pouvoir dormir sans cauchemars, juste le néant et sa respiration pour seul bruit dans une pièce. Mais ce n'était pas possible. Cela ne l'était plus depuis les récents évènements.

Elle faillit laisser ses émotions la submerger lorsque son ami lui balança des mots et ce regard empli de tristesse. Elle ne savait pas comment gérer tout ça, elle qui n'était pas câline, ou qui avait besoin de tendresse, une bon gros câlin, pleurer sur l'épaule de quelqu'un, elle en avait besoin. Plus que tout autre chose. Elle avait ce besoin imminent de ressentir la présence de quelqu'un physiquement, pour tenir le coup, pour sentir le soutien des gens autour d'elle. La jeune femme baissa les yeux, tout en essayant de se retenir de pleurer. De chouiner comme une gamine. Elle n'avait franchement plus l'âge, mais après tout, si même les adultes peuvent rire, pourquoi pas le contraire. Elle se retenait, mais plus Joshua lui parlait, et plus cela devenait difficile. Ses parents. Oui, ses parents. Ils étaient morts, assassinés, parce qu'ils avaient su une chose qu'ils voulaient révéler. Un crime commis pour garder des secrets, encore et toujours des secrets. Mais ce sujet-là ne devait pas être apporté sur la table, parce que c'était personnel, et que des centaines de vies se tenaient dans sa main. Elle ne pouvait pas se permettre de laisser les gens dans le chaos juste pour une histoire qui ne la concernait elle et seulement elle. « Je suis égoïste Josh. Je l'ai toujours été. M'accrocher à toi, ou à Ki Hyun, d'une certaine manière, c'était juste reporter mes problèmes sur quelqu'un d'autre. Et ce n'est pas bien. » Elle se leva de sa chaise et fit face aux écrans en face d'elle. « Je sais des choses sur moi, celle d'avant, et ça me fait peur. Parce que ... Je ne veux pas laisser ma vie personnelle prendre le dessus sur mon professionnalisme. J'ai besoin de ça, plus que tout, les héritiers aussi. Ils comptent tous sur nous. Mais sur qui on peut compter nous ? Je ne suis pas sûr qu'on ait tout le soutien de l'Héritage ... »
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Avr - 15:29
- Nos perspectives d'avenir, nos ambitions, notre volonté sont ce qui nous soutiennent en tant que Conseillers, finis-je par répondre à la peur de se retrouver seule contre la peine, la haine, de l'Héritage tout entier, nous cherchons à faire régner le bien et proscrire le mal, nous avons pour but d'être présents pour eux, c'est ce qui fait que la grande majorité d'entre eux nous remercier par la confiance qu'ils nous dédient, continuai-je en la dévisageant alors qu'elle semblait être subjuguée par les écrans des nombreux ordinateurs qui se trouvaient en face d'elle. Et puis, tu sais très bien que tu peux compter sur moi. Si tu ne te sens pas capable d'être totalement dans ton rôle de membre, je t'épaulerai, terminai-je en gardant toute mon attention visuelle sur sa personne alors qu'elle semblait s'être volatilisée mentalement ailleurs.

Je pris une grande inspiration, fermant les yeux par la même occasion pour garder le sang-froid que l'on me connaissait si bien. Je ne pouvais que me mettre à sa place devant cette situation nouvelle qui nous tombait dessus comme un rocher subitement poussé du haut d'une falaise. Mes pas se dirigèrent alors vers elle, et bien qu'elle ne m'entendit pas forcément, plongée dans une toute autre réalité défaitiste, j'arrivais très rapidement à ses côtés, assez proche d'elle pour que ma main puisse venir accueillir la sienne. Timidement, j'avais porté mes doigts sur le côté de sa paume avant de les glisser sur ses lignes de vie au creux de sa main, délicatement et maladroitement, comme lorsque nous étions enfants. Nous nous laissâmes un peu de temps afin de profiter de ce silence gradué par le simple bruit des machines qui nous entouraient et des ventilateurs des ordinateurs en marche. Le  calme était sans doute ce que toute personne normalement constituée réclamait.

- Tu n'as pas à te retenir de faillir devant moi, lui expliquai-je calmement d'une voix posée et d'une agréable intonation ressemblant à un murmure, je te rappelle que je ne suis pas seulement l'un de tes collègues, un membre du Conseil ou un inconnu pour toi, non, nous sommes bien plus que ça Meiko, conclus-je de notre relation en ré-ouvrant mon regard sur la chevelure de mon amie, parle-moi, pleure sur moi, acharne-toi contre moi si ça peut t'apaiser... Mais ne reste pas enfouie dans cette détresse psychologique.

J'ai peur pour toi...
Ling Joshua

Date d'inscription : 08/01/2017
Messages : 920
situation marital : En partenariat sentimental.
Appt n° : 194
Emploi/études : Membre du conseil/Architecte
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t253-ling-joshua-ft-aaron-yan-liens http://blood-seasons.forumactif.org/t255-ling-joshua-ft-aaron-yan-activites-rp#5994 http://blood-seasons.forumactif.org/t248-ling-joshua-ft-aaron-yan
médaille bronze
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: flashback-