Blood Seasons ferme ses portes.

[APPT 189] Oublions cela, d'accord ? |PV Jae Won|

 :: l'héritage :: troisième étage :: appartements :: 189. Wang & Park Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 3 Avr - 17:25

❝ Oublions cela, d'accord ? ❞
- Jae Won & Sherkan -
N'ayez pas honte de dire ce que vous n'avez pas honte de penser. [Proverbe latin]
L’appartement 189 était depuis peu occupé par deux jeunes hommes du prénom de Jae Won et de Sherkan. L’entente et surtout l’atmosphère dans ce lieu était parfois assez … Compliquée. Il faut dire que vivre soudainement avec une personne dans un si petit espace. N’était pas une chose aisée. Et encore … Depuis les événements ils avaient pu bénéficier d’un logement plus grand avec leur propre salle de bain. Un vrai bonheur. Cependant s’accorder pour laisser un espace vital à l’autre… Quand on vit avec un jeune homme qui se nomme Sherkan, ce n’est pas évident. Il faut dire qu’il aurait tendance à un peu trop coller les autres personnes et ne pas laisser d’espace aux autres pour respirer. Sherkan a cette fâcheuse manie de toujours être trop proche, trop rapproché, à ne pas laisser assez d’air aux autres. Ce n’est pas réellement sa faute, du moins, il en était persuadé. Il faut dire que ce n’était pas sa faute, s’il aimait se coller à Jae Won la nuit ou s’il n’avait pas compris que quand son ami allait dans la salle de bain, il devait éviter d’y rentrer aussi. Le mot intimité ne semblait pas bien rentrer dans l’esprit de l’électricien.

Alors qu’il terminait tranquillement sa journée de travail, Sherkan posa ses affaires dans le bureau qui occupait désormais. Avec tous les événements, il avait eu une sacrée promotion. Une promotion qu’il n’aurait jamais pu espérer avoir. Regardant la casquette qui trônait sur le porte manteau derrière la porte de son bureau, le jeune homme lâcha un long soupire triste. Cela n’était pas possible. Son ami était mort et lui … Il avait à peine eu la cheville foulée. La vie était réellement injuste et très inégalitaire. Regardant sa jambe qui n’était plus blessé, le jeune homme frotta son genou avant de se mettre debout. Attendre ici n’allait rien changer ! Il se devait de rentrer chez lui. En général il avait un peu de temps pour lui avant que Jae Won rentre. Il comptait donc bien en profiter pour occuper la douche en premier.

Posant ses affaires dans le logement, Sherkan laissa sa veste sur le lit avant de filer directement dans la salle de bain. Rien n’était plus formidable que de pouvoir se détendre après une longue journée. Et depuis qu’il n’avait plus son atèle cela était beaucoup plus facile pour lui de prendre soin de lui. Abandonnant ses vêtements sur le sol, le jeune homme se glissa sous la douche. De l’eau tiède, de quoi l’endormir et le tenir éveiller à la fois. Les yeux clos, Sherkan posa son front contre la paroi devant lui. Son esprit pouvait de cette manière vaquer tranquillement à ses pensées. Cette situation était vraiment incroyable, il pouvait vivre en compagnie de Jae Won. Personne à qui il avait fait une demande de mariage. Vivre aussi proche de quelqu’un, n’était pas forcément évident. Le fait d’être loin de l’un et l’autre était impossible, les moments privés aussi. Ah ! Les moments privés. Voilà quelque chose dont le grand brun aurait besoin. Un moment juste à lui où il pourrait se faire plaisir. Pourquoi ne pas imaginer un moment qui serait suite à une pulsion. Cela ne serait pas la première fois après tout … Souriant en coin et se mordillant peu de temps après la lèvre inférieure. Sherkan se permit un petit moment privé rien qu’à lui grâce à son imagination.

Alors qu’il était perdu dans son plaisir grandissant et solitaire, le jeune homme fut soudainement surpris par une voix. Sursautant, il ouvrit les yeux et tourna la tête vers la source du bruit. Jae Won. Oups. Il venait apparemment de s’excuser et voilà qu’il était parti. Jurant entre ses dents. Le jeune homme resta encore un moment sous la douche. Il faut dire qu’il ne savait pas comment venir vers Jae Won de suite après. Cela était une situation délicate. Une fois tout propre et soulagé, Sherkan sortit de la douche. S’essuyant tranquillement, le jeune homme sortit de la pièce avec un boxer propre et un haut blanc ; du moins aussi blanc qu’il était possible d’avoir dans l’Héritage. Regardant Jae Won il glissa sa main dans ses cheveux mouillés. « Je ne pensais pas que tu allais rentrer aussi tôt … » Il devait peut-être s’excuser non ? « Désolé … Je ne voulais pas que tu vois forcément cela. » Il essaya d’afficher un petit sourire désolé pour essayer de détendre un peu l’atmosphère.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 750 MOTS.

Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 5 Avr - 15:38

Jae Won n’avait qu’un idée depuis qu’il s’était levé ce matin : rentrer chez lui. Avec tous ces événements, il avait accumulé la fatigue. Il avait perdu des affaire, un peu trop même. Son appartement était devenu un véritable champ de ruines, il n’avait plus grand-chose à récupérer. Et pour couronner le tout, il avait fallu qu’il recherche un nouveau toit. Il s’attendait à se retrouver dehors ou quelque chose comme ça, mais Sherkan lui avait proposé de trouver un hébergement, ensemble. C’était encore une proposition à laquelle il ne s’y attendait pas. Après une demande au mariage, il lui demandait, ensuite de vivre dans le même logement, comme un véritable couple. C’était assez étrange, quelque part, Jae Won n’avait toujours aucune idée de sa réponse et il se demandait encore aujourd’hui, pourquoi il se prenait autant la tête avec une simple question. Il pourrait lui dire non et oublier tout cela. C’est tellement simple de refuser quelque chose, mais c’est très difficile d’imaginer son ami malheureux à cause de lui. Peut-être, que c’était, finalement une bonne idée de peser le pour et le contre. Il trouvera bien une issue pour se sortir de ce problème, même s’il n’y croyait pas tellement. Il ne pourra pas longtemps échapper à tout cela et le temps semble le rattraper de plus-en-plus vite. Mais, dans toute cette histoire, il avait gagné quelque chose : une promotion. Oui, une promotion. Pour lui, ça semblait être impossible d’obtenir ce genre de chose parce qu’il est aussi têtu qu’une mule et que son patron ne l’a pas forcément du bon œil. Du moins, il n’a jamais rien eu lui reprocher. Il ne s’est jamais absenté, n’est jamais arrivé en retard (même si l’envie de rester chez lui l’avait titillé plus d’une fois) et ne s’était jamais plains de quoi que se soit. Il prenait cela du bon côté, il gagnerait un petit peu mieux sa vie et finalement, il se retrouvait avec plus de responsabilités et peut-être qu’elle pourrait être intéressantes. Il a encore tellement de choses à savoir…

Lorsque la fin de journée arriva, il rangea ses outils, alla chercher sa veste et quitta les lieux de son travail. Il marcha jusqu’à son nouvel appartement qu’il partageait, dorénavant. Au début, la cohabitation était un peu compliquée. Chacun ayant ses manières, il avait été difficile de les imposer à l’un et à l’autre, mais finalement, ils trouvaient toujours un point d’entente.
Arrivé à la portée d’entrée, il déverrouilla la porte et entra. Il déposa sa veste sur le porte-manteau et avança jusqu’au mini-salon. Sur le chemin, il retrouva des affaires appartenant à Sherkan. Il soupira. Il avait dû partir précipitamment ce matin et avait dû mettre le bazar sans vraiment se rendre compte. Ça, par exemple, c’était tout nouveau pour Jae Won et il faisait beaucoup d’effort pour ne pas engueuler son ami d’être si désordonné. Jae Won n’a rien contre le désordre, mais un désordre comme celui-ci, il a un peu de mal à le digérer. Il prit les affaires et les déposa dans un coin de leur chambre. Ça aussi, c’était nouveau pour eux. Ce n’est toujours pas évident de partager un lit, surtout lorsque son charmant colocataire le colle toute la nuit, le tenant atrocement chaud. D’ailleurs, maintenant qu’il y pense, celui-ci semble absent. Il a dû être retenu au travail, les charges ont beaucoup augmentés depuis le tremblement de terre. Ne prêtant plus d’attention à tous ces petits détails, il décida d’aller prendre une douche. Ça lui ferait le plus grand bien. Il se dirigea vers la salle de bain et ouvrit la porte. Alors qu’il se croyait seul, il fit face à Sherkan dans la baignoire, mais dans une opposition bien plus qu’explicite. Il rougit sur le coup, détourna les yeux tout en marmonnant un « pardon » et referma la porte. Il venait de découvrir son ami dans une situation bien particulière et il ne sut quoi réellement penser. Finalement, tous les deux doivent avoir une discussion à ce sujet. Ni l’un ni l’autre ne peuvent y échapper plus longtemps. Il faut en parler… Oui, mais comment ? Il s’éloigna pour aller dans la cuisine. Là, il se saisit d’un verre et le remplit d’eau. Il doit vraiment retrouver ses esprits et pourtant, ce qu’il venait de voir, ce n’était pas grand-chose. C’était même normal, alors, pourquoi est-ce qu’il s’angoissait de la sorte ? Peut-être bien, parce qu’il le sait au plus profond de lui, qu’ils n’auront plus le choix face à cela. Jae Won grimaça, non pas dégoût, mais ça le gênait énormément. Pourquoi avait-il accepté de vivre avec son ami ? S’ils n’étaient pas sous le même toit, il n’y aurait pas eu de problème. Pas de problème, pas d’interrogations, ça s’arrêtait là. Point. Mais non. En prime, il se prit une claque en pleine figure comprenant, d’un coup, que s’il accepte sa demande au mariage, ils seront également forcés de discuter de tout cela. L’angoisse le reprit. Il but entièrement son verre avant de le déposer dans l’évier. Il se retourna et fit face à un Sherkan, aussi mal à l’aise que lui. Il hésita un moment avant de lui dire :

« Je crois qu’il faut qu’on parle. »
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Avr - 21:01

❝ Oublions cela, d'accord ? ❞
- Jae Won & Sherkan -
N'ayez pas honte de dire ce que vous n'avez pas honte de penser. [Proverbe latin]
Hum. Ils allaient surement avoir une longue conversation qui sera compliquée. Très compliquée. Passant sa main droite sur son bras gauche, il finit par s’appuyer contre le mur en grognant un peu en entendant Jae Won lui dire qu’il fallait parler. Hum. Oui. Mais pour le coup, cela n’allait pas enchanter le jeune homme. Penchant la tête sur le côté, Sherkan regarda les tatouages qui ornaient ses bras. Ils étaient beaucoup plus intéressants et moins prise de tête que cette fameuse conversation qu’il allait devoir affronter. « hmm. Ok. Ayons une conversation dans ce cas. » Cela ne l’enchanté pas vraiment, mais il ne pouvait pas jouer les rabat-joie. Il sentait bien que Jae Won en avait besoin. L’ennui c’est qu’il ne savait pas vraiment comment se comporter. Est-ce qu’il allait lui reprocher son comportement, l’encourager ? Hum … A voir sa tête, l’encourager n’était pas une option. Ou alors lui dire qu’il ne pouvait pas l’épouser. Oh. Un point se fit ressentir au niveau de son cœur à cette idée. Son ami serait prêt à dire non à cause de cela ? Oh, non … Cela ne serait pas juste à cause de cela, c’était obligé, mais cela allait forcément avoir un impact sur son choix final.

S’avançant vers le lit, Sherkan posa ses fesses et regarda de nouveau son ami. Bon, s’il fallait parler … Ils allaient parler non ? « Tu veux quoi ? Une sorte de planning … Un entendant sur ce qu’on peut faire ou non dans cette chambre ou la salle de bain… J’avoue que je ne sais pas trop quoi te proposer. » Tant qu’il ne lui demandait pas de se séparer et prendre des logements séparés. En même temps, Sherkan pouvait essayer de dire qu’il n’y avait pas assez de logement pour tout le monde et au fond … Cela n’était pas totalement faux. Se mordant doucement la lèvre inférieure, Sherkan regarda le mur en face de lui. Ce n’était pas de sa faute, mais c’était aussi une pulsion. Il avait des besoins qui n’étaient pas facile à retenir. « C’est pas facile … T’as pas des envies toi ? Moi si … Ce n’est pas facile vu … Qu’on est entre deux statuts. » Ils étaient amis et en même temps Sherkan espérait plus. Mais ils n’étaient pas en couple donc ils pouvaient théoriquement faire ce qu’ils souhaitaient avec qui ils le voulaient… Cependant vivre dans un même logement … Il n’allait pas dire à Jae Won d’attendre devant la porte d’attendre qu’il soit satisfait. Et puis … Son regard se dirigea sur Jae Won. Laissant son esprit divaguer sur ses courbes. Hum. Finalement, ça pourrait être mieux que ce soit une autre personne qui aide à la porte et non lui.

Passant ses mains sur son visage en soupirant longuement, le jeune homme essaya de penser à autre chose. Non, ce n’était pas le moment de penser de la sorte. C’était quoi cette pensée étrange en même temps ! Cela ne lui ressemblait pas du tout. Il n’avait jamais fantasmé de la sorte sur son ami. Mais c’est vrai qu’à force de le côtoyer de manière aussi poussé … L’avoir constamment auprès de lui, de le coller pendant la nuit. Il s’était déjà plus attaché qu’il ne l’aurait cru à lui. S’imaginer ne plus vivre avec lui serait difficile. Peut-être qu’il devrait apprendre à totalement éviter ce genre de comportement dans l’appartement. L’ennui, c’est qu’il finirait par craquer. La dernière fois qu’il avait totalement craquée il s’était retrouvé à faire des galipettes avec un jeune homme dont il ignorait le prénom à ce moment-là. Même si aujourd’hui il était totalement sûr de son prénom. Izao. Tout en soupirant doucement il s’étira avant de pencher la tête sur le côté. « Dis … Juste pour savoir … Tu trouves que je suis bien fichue ? » Affichant un petit sourire malicieux, il se mit à rire un peu. Il avait dans l’esprit de plaisanter un peu. En réalité, il s’en fichait de savoir si oui ou non, il l’avait maté un peu et si ce qu’il avait potentiellement vu lui avait plu. Mais il voulait tenter de détendre le tout.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 706 MOTS.

Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Avr - 22:20

Jae Won posa la paume de sa main contre son visage, le frottant comme il put assez fort. Ils étaient arrivés à une situation que ni l’un ni l’autre n’ont envie de parler et pourtant… Il le faut ! Ils ne peuvent plus retourner en arrière et ne plus continuer à nier les faits. Oui, ils doivent parler de tout cela pour que leur colocation se passe du mieux qu’ils le peuvent jusqu’à… Jusqu’à quoi, en fait ? Jusqu’à ce qu’il prenne une décision. Il hocha la tête pour se convaincre lui-même. Lorsqu’il s’était retourné et qu’il avait vu Sherkan, il eut le cœur qui se mit à battre à mille à l’heure. Il lui confia qu’ils doivent discuter, mais était-ce vraiment le moment de parler de ça ? Avait-il réellement plus le choix ?
Jae Won se mit à triturer ses doigts, nerveux. Il regarda ailleurs un moment. Il n’osait plus le regarder, il n’osait plus être dans cet endroit. À présent, il avait juste envie de partir loin, de s’enfuir partout et nulle part. Il n’avait plus envie d’être enfermé entre ses murs avec son ami. Il n’avait plus envie de rien juste de disparaître dans un trou et ne plus jamais en ressortir. Pourquoi avait-il fallu qu’ils en arrivent là ? Pourquoi avait-il accepté de vivre avec lui, alors qu’il savait parfaitement là où ça les mèneraient ?
Lorsque que Sherkan acquiesça sur le fait qu’ils doivent avoir une discussion, Jae Won eut l’impression de se prendre un coup de couteau dans le dos. Son ton était froid, glacial. Il sut encore plus à quel point il avait été idiot. En souhaitant discuter avec lui, il ne pensait pas que cela jetterait un malaise entre eux. Il était à mille lieux de cela. Il n’avait pas pensé à cela, il pensait juste au fait qu’ils s’installent et qu’ils parlent calmement. Il ne sut quoi faire exactement à ce moment précis. Devait-il ne rien rajouter et partir comme un lâche ? Ou assumer… Assumer ce qu’il avait vu, assumer que dorénavant sa vie ne sera plus la même parce qu’il n’est plus seul. Jae Won se mordit la lèvre. Si l’avait pu le faire jusqu’au sang, il l’aurait fais, mais il ne valait mieux pas.
Il regarda, une nouvelle fois, Sherkan qui s’asseyait au bord du lit. Jae Won n’osa pas s’approcher, il ne faisait rien d’autre que de le regarder et de regarder ailleurs comme si allait lui tomber dessus par le Saint Esprit. Lorsqu’il entendit Sherkan annoncer qu’il pourrait faire une sorte de planning sur ce qu’ils pourraient faire ou non en présence de l’autre, Jae Won se vexa davantage. Ça ne lui plaisait pas, non plus, de devoir parler de ça et ça lui déplaisait encore plus quand il entendait cette voix. Il n’en n’avait pas l’habitude, surtout pas venant de son très cher ami. Finalement, étaient-ils toujours amis ? Jae Won souffla discrètement. Il ne voulait pas le mettre en colère, loin de là. Il hocha la tête négativement dans ce qui semble être le vide. Sherkan ne l’avait pas vu refuser cette requête. Il ne voulait pas établir un planning, loin de là. Il ne put rien dire avant que le grand brun ne rajoute le fait que ce n’est pas facile d’être dans cette situation. Ça, Jae Won approuva. Il n’avait pas commencé à parler que déjà Sherkan ajouta d’un air amusé s’il le trouvait plutôt canon. Jae Won écarquilla les yeux. Ce monologue, finalement, partait un peu dans tous les sens et il était vraiment temps qu’il lui explique plus clairement les choses au lieu de le laisser imaginer tout et n’importe quoi.

« Khany, je ne voulais pas être désagréable lorsque je t’ai dis qu’il fallait que l’on discute de certaines choses. Je comprends parfaitement que ce n’est pas facile, je te l’accorde, mais justement il faut qu’on convienne de quelque chose, ça sera, peut-être, bizarre, mais nous n’avons pas réellement le choix. Jae Won s’approcha et s’assit au bord du lit, à l’opposé de Sherkan ne voulant pas le brusquer encore plus. On vit ensemble maintenant et on ne peut plus agir comme lorsqu’on était chacun chez soi et je me disais que… Qu’on pourrait s’aider… Mutuellement. Enfin, je veux dire… Jae Won se sentit devenir rouge de l’intérieur. Il ne savait pas s’il pouvait réellement lui dire les choses franchement ou s’il devait le prendre avec des pincettes. Il souffla essayant de se contrôler et ne pas divaguer dans ses propos. Il doit aller droit au but, rien d’autre, alors, il osa : Si tu as besoin, je suis là. Il laissa quelques secondes répit s’installer entre eux avant d’ajouter : Je sais, c’est un peu fou, mais ça sera mieux comme ça que de surprendre l’un ou l’autre. Non ? Il ne dit rien, encore une fois, puis termina : Qu’est-ce que tu en penses ? »
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Avr - 19:48

❝ Oublions cela, d'accord ? ❞
- Jae Won & Sherkan -
N'ayez pas honte de dire ce que vous n'avez pas honte de penser. [Proverbe latin]
Il ne lui avait laissé aucun moment pour lui répondre. Il faut dire que Sherkan essayait tant bien que mal de lui donner des solutions qui n’impliquaient pas de se séparer. Enfin se séparer … Non pas qu’ils étaient ensembles. Mais … Se séparer au niveau du logement, voilà tout. Le jeune homme ne se voyait plus se passer de lui. Il est vrai que cette situation était très gênante et pas très pratique. Mais comment pouvait-il ne pas avoir envie de passer du temps avec lui ? Se mordant la lèvre inférieure, Sherkan, le fixa un long moment. Laissant Jae Won s’asseoir sur le lit, il prit la décision de ne pas se coller à lui, comme il aurait pu le faire habituellement. Il n’était pas sûr que son ami ait envie d’être proche de lui, pour le moment. Pour une fois que le jeune homme était respectueux de l’espace vital d’une autre personne. Cela était à marquer dans le calendrier. Baissant les yeux, il écouta son ami prendre la parole et il fut un peu rassuré. Il ne lui en voulait pas. Cela était le grand soulagement de sa vie et il comprenait cela aussi. Jae Won avait déjà fait cela ici ? Hum … Où ça ? Mais pas le temps de divaguer que le jeune homme continuait de parler et apparemment il avait une idée en tête. Restant silencieux Sherkan se mit à le fixer. Il n’était pas sûr d’avoir bien comprit. Il voulait faire quoi ? C’était vraiment Jae Won ? Il était où son ami ? « Si tu as besoin, je suis là ». Bon sang … Cette phrase était bien trop pour un seul homme. Sentant son cœur battre plus rapidement son esprit était vite partit à imaginer des choses. Oh. Oooh … Lui qui avait peur que son ami décide de partir du logement. « Je vois… » Il n’avait rien d’autres à dire pour le moment. Il faut dire que son esprit était bien trop occupé par des images.

Qu’est-ce qu’il pensait de cette idée ? Eh bien … Il resta un moment à fixer Jae Won avant de hocher la tête. « Je dois avouer que je suis surpris ! » C’est vrai, Jae Won lui proposer une telle chose ! « Mais pas dans le sens négatif … C’est juste que … J’aurais plus pensé que tu aurais voulu changer de logement ou autre … » Il afficha un petit sourire à son ami. Il passa une main dans ses cheveux tout en regardant en face de lui. « Ce que j’en pense ? Hum … En soi, je pense que cela peut être une solution effectivement pour nous deux. Cela pourrait éviter les ennuis de cette sorte. » C’est vrai que Jae Won avait raison sur ce point. Toutefois, Sherkan voulait s’assurer de quelque chose. Il était bien sûr de ses choix ? « Tu te doutes que cela va changer à jamais nos relations ? Enfin … Je veux dire qu’on ne sera plus vraiment que des amis … » Même s’il est vrai qu’il attendait sa réponse pour accepter sa demande en mariage et qu’ils seraient plus que des amis… Sans avoir sa réponse, il ne se voyait pas profiter de lui et cela lui semblait normal de le « prévenir ».

Cependant une question vint à l’esprit du jeune homme. Penchant légèrement la tête sur le côté, Sherkan finit par se lancer. Cela était assez délicat mais il ne pouvait pas, ne pas lui demander. Il avait besoin de savoir. « Mais quand tu parles d’aider … Tu parles … Avec ta main … Ou avec ton corps entier … » Il accompagnait ses paroles avec des gestes peut être un peu trop explicites … Mais c’était important de savoir non ? En même temps, Jae Won avait voulu lancer la conversation, il n’avait qu’à assumer. Petit à petit Sherkan se rapprocha de son ami. Non, il n’allait pas lui sauter dessus pour le violer. Mais il devait avouer être très intéressé par le sujet. S’imaginer aussi proche de Jae Won, il était si beau … Cela serait presque un rêve …
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 710 MOTS.

Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Avr - 16:00

Jae Won n’avait jamais eu de très bonnes idées dans sa vie. Il ne pensa pas, non plus, que celle-ci allait l’être également, mais c’était une solution à leurs problèmes. Dorénavant, ils doivent apprendre à vivre ensemble dans de meilleures conditions, ce n’était plus possible de continuer comme ils le faisaient jusqu’à présent. Ils sont grands, ils sont adultes, ils doivent assumer tout cela et prendre du poil de la bête afin d’arrêter de tourner en rond et d’éviter ce que d’autres problèmes pourraient apporter. Ils doivent discuter, se mettre d’accord, trouver un compromis, ensemble et non plus chacun dans leur coin. En agissant égoïstement, ils risquent d’y avoir des disputes et en finir par ne plus s’entendre. Or, Jae Won n’a pas réellement envie de se prendre la tête pour des choses aussi futiles. Il apprécie énormément Sherkan, il adore ce mec et il ne peut s’imaginer en conflit avec lui. Il sait que son ami est ouvert et à l’écoute, il faut juste savoir le prendre avec les bonnes pincettes, ne pas être brutale et rester dans une discussion amicale sans exagérer sur ce qu’il se passe. Alors, il avait prit la décision de discuter de tout cela, ici et maintenant. Ce qu’il avait vu dans la salle-de-bain tombait à pic pour qu’ils puissent se parler dans l’immédiat et ne pas prévoir de se parler un autre jour. Ce serait faire traîner les choses en longueur et il sera peut-être trop tard pour trouver des solutions.

Au début, Sherkan sembla vexé lorsque Jae Won lui fit mention d’une conversation imminente. En le voyant agir de la sorte, il crut comprendre qu’il allait lui faire des réflexions sur l’activité qu’il exerçait en prenant un bain, alors que ce n’était pas du tout le cas. Il comprenait parfaitement pourquoi il avait ça, il comprenait tout, mais il avait été impossible d’en placer une tellement que son ami en avait gros sur les épaules. Il le laissa terminer son monologue avant de le rassurer de proposer son idée quelque peu farfelue.

Sur le coup, l’immense brun resta de marbre, comme sous le choc d’une telle confidence. Jae Won n’était pas plus à l’aise que lui, il faut le dire, mais il était rassuré qu’on ne lui rigole pas à la tronche ou qu’il le rembarre complètement lui et son idée à deux balles. Il avait proposé cela en ayant un accord avec lui-même. Lui aussi, il aimerait bien faire certaine chose, mais il s’interdisait de la faire parce qu’il n’était plus seul dans un logement. Il aurait été limite prêt de demander l’autorisation pour faire ce genre de choses, mais il trouvait cela, quelque peu gênant. Depuis quand doivent-ils demander l’autorisation de faire telle ou telle chose ? Alors « ça », ça ne regardait que chacun d’eux. Il avait oublié cette idée rapidement, c’était complètement stupide et déplacé, alors il avait trouvé l’autre idée, celle qu’il a proposé à Sherkan.

Sherkan lui avoua être surprit de cette requête, un peu spécial, qu’il avait même pensé qu’il allait disparaître de sa vue en prenant un autre logement. Ça aussi, Jae Won y avait songé, mais la situation actuelle de l’Héritage était bien trop compliquée pour demander cette faveur. De plus, si c’était pour se retrouver avec une personne insupportable, avant d’avoir un logement seul, autant rester avec Sherkan. Ensuite, son ami lui confia que cela pourrait être une solution. Jae Won le regarda s’expliquer en détail avant d’ajouter une petite précision qui fit le sourire. Elle était bien bonne celle-là ! Il rétorqua rapidement, amusé :

« Ne le prends pas mal, mais tu es terrible, tu sais ! Rit-il. Tu me demandes de devenir ton compagnon, mais tu te soucies seulement de notre amitié lorsque je te propose de coucher ensemble ! Alors, là... » Il ne put s’empêcher d’éclater de rire. Oui, pour lui, c’était amusant de s’inquiéter de leur amitié maintenant, alors qu’il lui avait fait part de son envie de se marier avec lui. Leur amitié avait déjà changé lorsqu’il lui avait posé cette question fatidique, alors y rajouter du sexe, ça ne pourrait plus y changer grand-chose, surtout s’ils venaient à réellement se marier. Il se calma vite et rajouta en souriant :

« Sherkan, reste drôle, comme ça, s’il-te-plaît. »

Ce moment d’amusement laissa vite le sérieux reprendre sa place. Notamment, lorsqu’il lui demanda s’il s’agissait seulement d’un coup de main ou d’un coup de… corps. Jae Won se racla la gorge, réfléchissant quelques rapides secondes avant de lui répondre :

« Eh bien… La main… Le pied, si tu veux même. Il pouffa de rire sur le coup de sa bêtise avant de reprendre plus sérieusement : On peut y aller progressivement. On n’a pas besoin de se presser, surtout si c’est pour qu’on se fasse du mal. Jae Won profita de ce moment pour parler d’un autre petit soucis : Au fait… Tu sais que si je t’épouse, il faudra que tu arrêtes d’embrasser les gens sur la bouche ? Il dit rapidement, avant que Sherkan ne prenne la parole : Je sais que c’est ta manière de saluer les gens, mais aux yeux des autres, ça pourrait leur paraître bizarre. Il soupira et dit, encore une fois : Tu es sûre de ça ? Je veux dire que si j’accepte, on sera obligé de changer certaines choses de notre quotidien. Est-ce que tu es vraiment d’accord avec ça ? »
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Avr - 18:37
Oublions cela, d'accord ?
Jae Won & Sherkan
Il regarda son ami se mettre à rire sans qu’il ne sache pourquoi. Bon … Il arrivait à le faire rire, c’était déjà une bonne chose non ? Il pencha légèrement la tête sur le côté et il se mit à sourire alors que son ami lui disait qu’il le faisait rire. Bon à défaut de l’épouser, il arrivait à le faire rire. Restant silencieux, il l’écouta prendre la parole. C’est vrai qu’il lui avait fait une demande en mariage. Il en avait conscience. Cependant, il ne voyait pas cela de la même manière. Penchant la tête en arrière, il se mit à sourire malicieusement en coin. « Hum. Ouais, mais tu ne m’as pas donné de réponse, donc jusqu’à présent tu es juste un ami. Notre relation n’a pas évolué de ce côté-là. » Il donna un petit coup de coude dans les côtes de son ami alors qu’il se remettait à rire. Ce n’était pas sympa de se moquer de lui ! Il n’avait pas de chance en plus. C’était un pauvre malheureux qui n’avait rien demandé à personne. Enfin si … Il l’avait demandé en mariage. Mais rapidement il se mit à rire malicieusement avec lui avant de soupirer doucement. C’était plus plaisant de l’entendre rire. Il regarda son ami qui lui demandait de rester aussi drôle. Souriant en coin, il hocha la tête. « Je vais essayer de te faire rire encore un moment dans ce cas ! » Le regardant tendrement, le jeune homme fit levant son pouce en l’air et le tendit vers son ami avec un beau sourire. Cela n’était pas une tâche trop difficile encore.  

Il l’écouta, lui expliquer comment il voyait les choses se dérouler entre eux et surtout comment il allait s’occuper de lui avec son corps. Souriant en coin, Sherkan devait avouer que sa perversité était titillée. Il n’était pas contre faire ce genre de choses avec lui, au contraire. Souriant amusé alors qu’il lui parlait de son pied. Il fit une petite moue. « Moui … Le pied j’hésite un peu … Je ne suis pas sûr que cela soit très pratique … » Bien sûr, qu’il avait imaginé la scène après tout… Il ne pouvait pas faire autrement. Il se rapprocha de nouveau de son ami pour se coller à lui. Posant sa tête contre celle de son ami, il afficha un beau sourire. « Oui … Progressivement. » Cela lui convenait totalement. Il préférait s’imaginer prendre son temps avec son ami plutôt que de brûler les étapes et tout gâcher. Non, rien à faire, il voulait réellement faire « bien » les choses avec lui.

Relax et paisible contre son ami, Sherkan se redressa subitement surpris par les propos de son ami. Arrêter d’embrasser les gens sur la bouche ? Mais … Il se mordit la lèvre inférieure attendant sagement qu’il termine de parler. Il ne voulait pas lui couper la parole. Il ne pouvait pas. Soupirant doucement, il ne répondit rien et son ami lui dit que le mariage reviendrait à renoncer à des choses. Fronçant les sourcils, Sherkan se décala un peu de lui pour mieux le regarder. « Si t’épouser c’est renoncer à embrasser sur la bouche les autres … Je pense largement renoncer à cela. Tu es beaucoup plus important que les autres … Jae Won … Je … » Il soupira tout en passant sa main dans ses cheveux à la recherche d’une manière pour lui dire les choses au mieux. « Tu n’as pas l’air de réaliser, mais à part mes parents… Il n’y a que toi qui compte réellement. Et oui … Cela voudrait dire que je change mon mode de vie. Mais si je peux être proche de toi et pouvoir avoir la chance de veiller rien qu’un peu sur ta personne… Je suis prêt à accepter. Même si tu voudrais être libre… Tu serais libre Jae Won. » Il soupira presque tristement. « Je n’ai pas l’intention de t’enfermer dans une prison dorée ou même t’empêcher … De tomber amoureux de quelqu’un. Je peux concevoir que je ne sois pas le mari rêvé. Mais … Je veux sincèrement me marier et faire au mieux pour te rendre un minimum heureux et moins seul. » Jae Won était l’homme le plus important. S’il voulait qu’il arrête d’embrasser les gens ? Ok. Cela ne sera pas forcément aisé, mais il pouvait le faire pour lui.
 
Nymeria. ♕ 746 mots.
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: troisième étage :: appartements :: 189. Wang & Park-