Blood Seasons ferme ses portes.

i'm lost without you + kimei

 :: l'héritage :: troisième étage :: appartements :: 106. Winchester & Park Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 12 Avr - 20:03
i'm lost without you
Meiko
Ki Hyun
Son visage se reflétait dans le pauvre miroir abîmé au-dessus de son lavabo de fortune. La fatigue tirait les traits fragiles de son visage pourtant si féminin. Meiko, qui était si belle, était devenu banale, laide au possible. Elle en portait trop sur ses épaules, beaucoup trop et elle commençait à céder. Seulement trois jours s'étaient écoulés depuis les événements tragiques de Noël, et pourtant, elle avait l'impression qu'une décennie toute entière venait de passer. Trois jours. Seulement trois. Comment tout cela était arrivé ? De la négligence d'un ou tous les membres du Conseil ? Le service de la sécurité ? Il y avait tant de gens à blâmer, et pourtant le faire n'apporterait aucune solution. Aucune aide. Voilà pourquoi la jeune femme n'accusait personne. Cet homme s'était révélé plus malin que n'importe qui ici, il avait su faire profil bas pour frapper plus fort et plus de monde à un moment qui devait être magique et heureux pour les héritiers. Un moment pour oublier la misère de l'Héritage, de ses lois trop strictes et de tout le reste. Pourtant, cela a été pire que tout. Au lieu de passer un bon moment, le cauchemar le plus terrible avait pris vie, et devant les yeux de tous les habitants de ce bunker, de cette cage fermée à double tours, de cette prison que certains disaient dorée. Ils étaient tous prisonniers. Tous. Sans exception.

Meiko ferma les yeux, recula de quelques pas, et lorsque son dos rencontra le mur, elle s'y laissa glisser. Elle voulait pleurer, crier, rire, se laisser aller, ne plus manger, ne plus dormir, mourir. Elle poussa un long soupir, tout en se dirigeant presque en rampant sous sa douche, qu'elle alluma, sans prendre la peine de se déshabiller. Vêtue, elle rencontra le froid mordant du jet agressif de sa douche fermée. Elle laissa sa tête reposée contre une des parois du petit espace, afin de laisser partir tout ce qui l'habitait depuis trois jours. Elle ne parvenait même plus à fermer les yeux sans voir tout ce désastre. S'il n'y avait que ça ... Bien que les horreurs étaient les plus importants, elle n'avait pu oublier les paroles de l'agresseur du peuple. Il la connaissait, et durant l'interrogatoire, il ne s'était pas gêné pour lui faire des révélations plus que déconcertantes. Trop dures, trop choquantes pour que la blonde puisse oublier. Et ... Elle avait rejeté Ki Hyun. Alors qu'il était certainement la personne qui se préoccupait le plus d'elle. Aujourd'hui, elle s'en mordait les doigts.

Ce ne fut que deux ou trois heures plus tard qu'elle se décida à se déplacer de son appartement de fortune. Seule, dans le silence, elle allait juste péter un câble. Il ne fallait pas qu'elle pense à la facilité, à sombrer toujours un peu plus profondément dans la noirceur qui grandissait dans son cœur. Changée, lavée et propre physiquement, bien qu'elle ne prit pas la peine de sécher ses cheveux, elle ne fit que quelques pas dans le couloir du troisième étage pour rejoindre le logement de son ami d'enfance. Quelle était leur relation maintenant ? Ils s'aimaient, elle pensait qu'ils étaient ensemble mais depuis qu'elle l'avait, sans délicatesse, envoyé sur les roses, qu'étaient-ils l'un pour l'autre ? Elle n'avait même pas répondu à ses appels, ses messages. Pourquoi s'était-elle enfermée sur elle-même ? Et pourquoi pas ? Sans prendre garde à ce qu'il se passait autour d'elle, bien trop fatiguée, elle frappa contre la porte, sans recevoir de réponses. Lui aussi était occupé, il sauvait des vies, au quotidien, il les maintenait parmi les vivants. Il ne devait pas être là. Tant pis. Elle attendrait. Et se positionnant assise par terre, le dos contre la porte, elle allait l'attendre. Patienter jusqu'à ce qu'il revienne, parce qu'elle ne savait pas quand il serait disponible. Parce qu'elle avait juste besoin de le voir. Finalement, les heures passèrent, et toujours pas de Ki Hyun en vue. La fatigue gagnait de plus en plus la jeune femme, qui n'entendait plus aucun bruit dans le couloir. La nuit devait être tombée, mais ses yeux s'étaient fermés depuis plusieurs minutes déjà. Elle l'attendait.
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Avr - 22:38
i'm lost without you
Meiko
Ki Hyun
Depuis quand n'avait-il pas vu son visage ? Ki Hyun avait l'impression qu'il venait de s'écouler une éternité. Il n'oublierait jamais la façon dont s'était achevée la journée interminable du 24 décembre. Vraiment pas... il ne pouvait pas. Parce que la façon dont Meiko l'avait repoussé. La façon dont elle lui avait parlé. Rien n'avait été normal. Il en avait été secoué. Il s'était demandé plusieurs fois ce qu'il avait bien pu faire, ou dire. Et puis il avait surtout eu envie d'avoir des réponses. Ki Hyun n'était pas dupe. Pas avec Meiko. Il sentait qu'il s'était passé quelque chose de grave avec l'individu responsable de tout le malheur qui s'était abattu sur le bunker. Pour qu'elle en vienne à le rejeter lui, jusqu'à ses appels et ses messages... Ki Hyun le sentait. Rien ne tournait rond. Il ne lui en voulait pas. Il voulait juste pouvoir lui parler. Pouvoir être là pour elle, l'épauler encore une fois si besoin. Il le lui avait promis. Il ne pouvait pas la quitter ou même l'abandonner. Et puis il l'aimait si fort... Elle ne pouvait pas lui faire ça...

Il avait eu plusieurs fois l'opportunité de lui parler, de la revoir et de pouvoir passer un moment avec elle. Mais à chaque fois qu'il avait fait la tentative de le faire, on venait le biper pour une urgence. L'inconvénient peut être d'être sous-chef. Et vu la catastrophe, il s'était retrouvé avec bien plus de patients qu'en temps normal, avec bien plus de chirurgie à faire, bien plus de surveillance aussi... Il dormait peu et très mal. Il ne ressentait pas encore la fatigue, étant totalement dans l'action, mais il finissait par enchaîner les cafés, à s'écouter de la musique pour rester éveillé et concentré le plus possible...

Aujourd'hui encore était une journée surchargée. Il allait à droite à gauche, passait de patients en patients. Si le matin et la journée il parvenait encore à rester debout, bien concentré, petit à petit, il commençait à percevoir les premiers signes de fatigue le prendre. On le bipa pour qu'il aille en chirurgie. Il avait déjà tout enfilé. Le masque, la blouse, la protection au niveau de sa tête... les chaussures qu'il fallait. Il s'était même lavé les mains... Mais à peine entré dans la salle qu'il vit trouble. Ca passa vite alors il s'était mis en place. Mais il n'arrivait à rien. Sa vision se troubla de nouveau et ses mains s'étaient mises à trembler. Son collègue l'arrêta.
- Ki Hyun... Laisse... Va plutôt te reposer. Tu en as besoin, tu n'arrêtes pas depuis le début... Allez rentre, on s'en charge. Il lui tapota l'épaule et l'accompagna jusque la sortie de la salle d'opération. Ne t'inquiète pas. Demain sera sans doute tout aussi chargée. Je préfère te voir en forme demain. Alors, repose toi, et récupère. On a besoin de gens comme toi surtout en forme tu sais...

Ki Hyun lui en fut reconnaissant, même si ne pas faire cette opération fut comme un coup pour sa fierté. Mais bon. Ca passera. Comme il le disait, il aura l'occasion de faire encore ses preuves demain. Il se changea, passa ensuite à son bureau pour récupérer ses affaires et pris le chemin du retour, la blouse encore sur le dos. Pour la première fois depuis les lendemains de la catastrophe il ne rentrait pas après minuit. Mais la nuit était déjà là malgré tout. Il n'y avait plus personne dans son couloir.

Il traînait des pieds. Il avait l'impression que le bruit de ses pas résonnait dans tout l'étage. Mais il était vraiment épuisé. Il n'était plus très loin de son logement maintenant, quand il aperçu une forme humaine par terre pas loin justement de la porte de son appartement. Il fronça les sourcils. Il s'approcha un peu plus. Et reconnaissant la personne, il eut un hoquet de surprise avant de lâcher toutes ses affaires et de se précipiter vers Meiko.

- Mei.. Mei! Il la secouait un peu. Il y avait de l'inquiétude dans son regard. Depuis quand était-elle là les cheveux à demi mouillé maintenant ? Elle n'avait rien ? Elle allait bien ? Tout s'enchaînait dans sa tête. Mei tu vas bien ?

Il ne gérait plus aucune de ses émotions. Il la revoyait. Enfin. Sa main se posa sur la joue de la jeune femme, non seulement pour s'assurer de sa température mais aussi parce qu'il ne l'avait pas touché depuis un bon bout de temps et qu'elle lui avait terriblement manqué. Il la prit soudainement dans ses bras pour la serrer tout contre lui.
- Tu m'as tellement manquée... Il ne pouvait pas ne pas le lui dire. Ca non. Il était bien trop heureux et soulagé de la retrouver. Il ne pouvait pas non plus lui en vouloir de quoi que ce soit, tout ce qu'il voulait maintenant c'était tout comprendre, mettre les morceaux du puzzle dans le bon ordre...
© ASHLING POUR EPICODE


Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Avr - 14:47
i'm lost without you
Meiko
Ki Hyun
Ce que Meiko n'en avait foutrement rien à faire de ce que l'on pouvait penser d'elle. Peu de personnes passaient dans le couloir. Si l'Héritage avait été joyeux, souvent rempli, bruyant et balayé plusieurs fois par jours par de nombreuses foulées de pieds, ce soir-là, plus qu'avant les événements, c'était silencieux, peu fréquenté. Les deuils devaient encore être faits, et les larmes coulaient encore. Trop nombreuses, la douleur trop forte pour être évacuée aussi facilement, les gens du bunker ne cessaient de souffrir. Pas Meiko. Elle, restait dans son mutisme, ses secrets et sa coquille vide et pleine à la fois. Vide de liberté, pleine de tourments. Et sans lanterne, elle ne pouvait marché dans une forêt dense sans tomber, sans se faire mal. Elle avait besoin d'un peu de lumière, d'une bougie au pire, et elle avait su où la trouver. Le problème, c'était qu'elle avait mis plusieurs jours pour s'en rendre compte, et qu'elle avait certainement peiné Ki Hyun. La seule personne qu'elle aimera toute sa vie sans doute, quoi qu'il puisse arriver entre eux. Elle avait toujours eu des sentiments pour lui, même lorsqu'il était avec Eve. Elle avait supporté leur relation, toléré les regards que l'on pouvait jeter sur Ki Hyun toutes ces années, mais maintenant qu'ils s'étaient embrassés et touchés, qu'ils avaient partagé le même lit un soir, elle ne pourrait plus jamais rester les bras croisés. Elle ferait tout pour qu'il reste à ses côtés, sans lui, elle serait perdue. Elle était perdue. Sans le voir, sans lui parler, sans ses mots et sa voix rassurante.

Alors elle attendait, là, assise contre la porte de l'appartement de son nouvel amant, les genoux repliés contre elle, pour conserver un peu de chaleur. Non pas qu'il faisait froid dans l'Héritage, mais ses cheveux encore trempés mouillaient de façon désagréable ses vêtements. Cependant, elle en faisait abstraction, parce qu'elle n'avait qu'un seul objectif en tête. Le retour de Ki Hyun signifierait des discussions, et bien qu'elle n'aime pas régler ses comptes, là, elle n'avait pas le choix. Elle devait lui dire ce qu'il s'était passé, ce qu'elle avait entendu et vu, ce qu'elle éprouvait pour lui, parce qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de le lui avouer clairement. Oui, ce soir, avant qu'elle ne reparte chez elle, ou qu'elle ne finisse la conversation, elle lui dirait. Peu importe si c'était hors sujet, elle en avait besoin. Et Ki Hyun aussi certainement. Il se trouvait peut-être dans la confusion depuis cette fois-là. Rien que d'y penser, un frisson glacial la parcourut. Si fragile, recroquevillée sur elle-même, on aurait pu la toucher pour qu'elle se brise, pour que son corps ne se transforme en poussière trop aisément capable de disparaître à cause du vent.

Ce ne fut que lorsqu'elle entendit la voix inquiète de Ki Hyun qu'elle ouvrit les yeux. Ses paupières étaient lourdes, et elle avait du mal à saisir pourquoi il criait, pourquoi sa voix trahissait une si grande inquiétude à son égard. Elle ne percuta que quelques secondes plus tard qu'elle s'était endormie malgré elle, et que des fourmis grimpaient le long de sa jambe, alors que son épaule lui faisait mal. Ah, son cou aussi était raide, trop tendu comme la corde d'un arc bandée. Elle papillonna des yeux lorsqu'il la prit chaleureusement dans ses bras. Bon sang, il allait tuer son pauvre cœur fragile devant lui. Ce dernier avait entreprit une course contre la montre. Jamais elle n'avait été si heureuse d'être dans ses bras. Et par automatisme, presque trop lentement comparé à son envie de le faire, ses bras vinrent se posent dans le dos de Ki Hyun. Elle le serra de ses faibles forces et une larme, puis deux, osèrent se frayer un chemin sur ses joues creuses. « Tu es là ... » Sa voix n'avait été qu'un murmure, mais elle était sûre que son ami d'enfance était parvenu à l'entendre. En se desserrant un peu de leur étreinte, elle s'appuya contre la porte derrière elle pour se relever, mais ses jambes étaient engourdies et elle se rattrapa à Ki Hyun pour éviter de tomber. « Je pense être restée trop longtemps assise. » Un faible sourire se dessina sur ses lèvres, malgré tout.
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Avr - 12:00
i'm lost without you
Meiko
Ki Hyun
Meiko. Devant sa porte. Voilà l'inattendu auquel il ne s'était pas préparé, mais auquel il aurait du penser depuis tout ce temps. Elle avait l'air épuisée. Ki Hyun en oublia son état. Comme toujours, il plaçait les autres avant lui. Il la plaçait avant ses propres soucis. Parce qu'il tenait trop à elle. Il l'aimait comme un dingue, et ça avait été une vraie torture de ne pas la voir jusque aujourd'hui. Il la secoua un peu pour qu'elle se réveille. Il s'inquiétait peut être trop en cet instant, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Il la prit dans ses bras,
la serrant avec tendresse contre lui. Oui. Elle lui avait manqué. Elle et sa fragilité cachée derrière une véritable armure. Il la serra contre lui et l'entendant sangloter, il s'écarta légèrement, la réconforta, séchant ses larmes de ses pouces et lui embrassa le front.

"Oui.. Je suis là... Je serai toujours là... "

Il se redressa, l'aidant aussi à se relever. Elle manqua de tomber mais il était là tout près d'elle. Il lui sourit.
"Tu as attendu si longtemps ?... Pardon Mei, j'aurais du venir ici plus tôt. Plus vite aussi." Il était sincère comme toujours. Ki Hyun ne pouvait pas ne pas dire ce qu'il pensait. Et c'était le cas avec n'importe qui, mais d'autant plus avec Meiko. Il récupéra ses affaires, et puis il ouvrit la porte de son logement et la fit entrer. Il posa vaguement ses affaires dans l'entrée, retira ses chaussures aussi.

Il semblait calme. Mais dans sa tête c'était une toute autre histoire. Il invita à s'installer sur l'un des canapés. Dans sa tête, il y avait un nombre incalculable de questions, mais il n'en posa pas une seule. Pas encore en tout cas. Ou rien de très sérieux.

"Tu as faim ? Ou tu veux boire quelque chose ? Dis moi." Son état fatigué le poussait à lui poser cette question. Il était de toute façon prêt à faire n'importe quoi pour qu'elle se sente bien là, assise, chez lui. Les grandes questions pourront attendre pour l'instant.
© ASHLING POUR EPICODE


[/quote]
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Avr - 16:21
i'm lost without you
Meiko
Ki Hyun
Elle se laissait aller. Meiko devenait faible, et ce n'était pas dans sa nature, elle avait toujours tenu le coup mais elle n'y arrivait plus. Elle devait absolument se ressaisir, mais pour cela, l'aide de Ki Hyun était nécessaire. Elle en avait vraiment besoin. Alors quand il la prit dans ses bras, en pensant qu'elle avait déjà épuisé toutes ses réserves de larmes, elle en laissa couler sur ses joues. Eh bien, il ne fallait pas douter du corps humain, quand on pensait qu'il n'était plus possible de l'épuiser autant, il continuait de puiser dans des ressources inconnues. Ensuite, elle essaya de se lever, mais ses jambes menacèrent de lâcher son faible corps. Elle eut juste le temps de se rattraper à Ki Hyun, qui eut aussi le réflexe de la prendre contre lui. Elle se sentait bien ainsi, il y avait chez lui cette douce odeur, et puis voir son visage de si près ne la laissait jamais indifférente. Au contraire, et elle se rappelait parfaitement de leurs baisers échangés la dernière fois.

Son visage prit quelques teintes, cachées par les traces de larmes qui souillaient encore son visage creux et déjà très fatigué. Elle fut de nouveau charmée par son sourire. « Je ne sais pas, je crois que je me suis assoupie. » Elle n'osait pas le regarder, comme une enfant pris sur le fait, qui avait commis une erreur, une bêtise. Elle avait usé de son autorité pour le rejeter la dernière fois qu'ils s'étaient vus, et elle s'en voulait. Parce qu'aujourd'hui, c'était elle qui revenait presque en rampant pour lui parler, pour qu'il lui apporte de l'aide. « Tu as des devoirs à accomplir, et en tant que membre du Conseil, je ne peux être que fière de toi. Tu as sauvé déjà beaucoup de vies ... Mais Ki Hyun ... » Ses yeux, malgré tout, se posèrent dans ceux de son homme. « Tu semble épuisé. »

Lorsqu'il l'invita à entrer dans la pièce, elle ne se fit pas prier, et comme si elle entrait en terrain miné, elle resta à l'écart, sans oser entrer dans son appartement. Elle était déjà venue bien sûr, mais en tant qu'amie, pas en tant que ... En tant que quoi ? Elle ne savait plus trop. Elle prit une petite place sur le canapé, comme il le lui avait suggéré et garda le silence. Même lorsqu'il lui demanda si elle avait faim ou soif. La vérité, c'était qu'elle ne parvenait plus à manger grand chose, boire, c'était limite. Elle essayait de prendre le temps de le faire, mais elle avait rejeté beaucoup de nourriture, dans ses toilettes ces derniers jours. Ces visions d'horreur dans les étages inférieurs l'avaient affecté plus qu'elle ne le laissait paraître. Et chaque fois qu'elle y descendait pour effectuer des missions, elle les revoyait. Comme si elle y était encore. Un frisson désagréable la parcourut et ses jambes vinrent se recroqueviller contre son corps, jusqu'à ce que sa tête se pose sur ses bras entourés autour de ses genoux. « Ki Hyun ... Je ... Je fais des cauchemars, ça ne s'arrête pas, ça ne s'arrêtera jamais ... » Sa voix trahissait sa peine, sa détresse et de nouveau ses yeux se mouillèrent de larmes. Mais cette fois, elle ne laissa rien couler, elle ne voulait plus pleurer.
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Avr - 15:21
i'm lost without you
Meiko
Ki Hyun
Elle était si belle. Elle lui avait tellement manquée. Il ne pouvait pas rester si indifférent aux charmes de Meiko. Mais il se faisait violence. Ce n'était pas le moment. A ses yeux ça ne l'était pas. Il évitait de la regarder trop longuement. Il l'aida à se mettre debout. A se tenir. Retrouver son équilibre. Elle le félicitait pour son travail. D'avoir sauvé des vies. Elle le trouva fatigué. Il avait pourtant fait de son mieux pour pas qu'elle le remarque trop. Il lui adressa un sourire.

"Pas tant que ça... T'en fais pas pour moi Mei. Je vais bien..."

Il ne voulait pas qu'elle s'inquiète pour lui. Pas alors qu'ils venaient juste de se retrouver. Il ouvrit la porte de son logement, la fit entrer et l'invita surtout à se mettre à l'aise, à se sentir comme chez elle. Il rapporta deux verres d'eau et quelques snacks. Elle ne lui avait pas répondu, alors il avait improvisé. Qu'au moins elle boive un peu. Mais au lieu de la voir manger, se mettre à l'aise et autre, il la vit se recroqueviller sur le canapé, les larmes au bord des yeux, la voix brisée. Ki Hyun n'aima pas la voir ainsi. Il s'installa près d'elle, et l'écouta commencer à parler.

Des cauchemars ? Cela expliquait alors son air épuisé, sa fatigue aussi. Avait-elle aussi mangé ? Il s'inquiétait de plus en plus... Il passa ses bras autour d'elle. Il la fit surtout se déplier pour qu'elle vienne dans ses bras, contre lui, la serrant dans une étreinte rassurante.
"Ca va aller Mei.. je suis là. Dis moi tout Mei. Dis moi tout sur ces cauchemars... "

Il se disait que si elle parlait, il l'a libèrerait d'un poids qu'elle semblait s'obstiner à porter toute seule. Il n'avait pas osé lui poser la question jusque là. Mais comme elle parlait des cauchemars, il ne pouvait plus ne pas la poser. Il fallait qu'elle lui dise.

"Mei... Il s'est passé quoi la dernière fois ?... " Ca l'angoissait. Il appréhendais tellement. Et si elle se braquait de nouveau ? Il n'avait pas envie de ça... pas avec elle.
© ASHLING POUR EPICODE


Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Avr - 10:02
i'm lost without you
Meiko
Ki Hyun
Il lui disait de ne pas s'en faire pour lui, mais comment pouvait-elle ignorer ses traits de fatigue ? Il était venu avec elle lorsque les explosions avaient eu lieu, il avait vu ce qu'il s'était passé en dessous d'eux, les corps, l'horreur, le feu, la fumée. Il avait assisté à tout avec elle. Peut-être était-elle trop fragile pour ce poste finalement, qu'elle n'était pas assez à la hauteur, qu'elle s'était bercée d'illusions depuis le début. Elle pensait à s'élever, oui, mais elle ne s'était jamais imaginé réagir à un acte terroriste. Elle n'avait jamais signé pour ça ... Elle ne répondit pas à Ki Hyun, et entra simplement dans son appartement. S'installant sur son canapé, avec gêne, embarras, une certaine honte, elle se replia sur elle-même avec l'image de tous ses cauchemars en tête. Tout, elle se souvenait de tout. Des sons, des gestes, c'étaient des images qui ne cessaient de la hanter.

Ki Hyun l'attira, et malgré elle, tant bien que mal, elle se déplia pour se lover contre son ami d'enfance. Son odeur réussit à stopper le flot de larmes qui menaçaient de couler de ses yeux, et elle se concentra sur sa respiration. Elle ne donna pas immédiatement de suite à sa question, il fallait qu'elle se retienne, qu'elle reprenne le contrôle de ses émotions et de tout le reste. Elle ne pouvait pas juste venir le voir pour se plaindre, elle ne pouvait pas ... Et pourtant, elle avait envie de tout lui balancer, de tout lui raconter, de déverser sur lui un flot de paroles qui ne s'arrêteraient pas, ou pas en cinq minutes. Elle avait tellement à dire qu'elle s'y perdait. Mais la deuxième interrogation de son amant la tua. Elle se rappelait avec précision de "ses" mots, de "son" intonation, de "son" visage, et de la façon dont il lui avait raconté tout ça. Comment dire à Ki Hyun ce qu'il s'était passé, ce qu'elle avait appris. Tout ceci ne pouvait être qu'un mensonge, et pourtant, elle avait le doute que ce soit vrai. Elle était perdue. « Ki Hyun. » Elle se redressa pour le regarder, observer les traits de son visage si doux, si beau. Les siens à elle étaient durcis, fatigués, fragiles. « Ils ont tué mes parents. Ils les ont tué, tu entends ? Tout ce foutu Conseil. Il existe uniquement pour maintenir l'ordre ? Non, il n'est là que pour cacher le véritable sens de tout ça. Les anciens nous ont menti, il y a tellement de choses que je voudrais te dire ... »
© ASHLING POUR EPICODE


Winchester Meiko

Date d'inscription : 13/09/2016
Messages : 758
situation marital : en couple avec ki hyun
Appt n° : 106, héberge lily
Emploi/études : Membre du Conseil, chercheuse
Passe-temps : Danse, sports de combat
avatar
http://blood-seasons.forumactif.org/t61-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl http://blood-seasons.forumactif.org/t116-winchester-meiko#11945 http://blood-seasons.forumactif.org/t103-03-10-2016-winchester-meiko-ft-lee-chae-rin-cl
médaille bronze



" Whatever you say, I can’t calm down, oh god oh god, please try to stop me. My heartbeat’s like boom boom boom boom. Besides you, I can’t hear anything. It’s quiet, mute on. I wanna hear you from a little closer. Anything about you, I listen " ▵ [ BE QUIET ] - MONSTA X
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: troisième étage :: appartements :: 106. Winchester & Park-