Blood Seasons ferme ses portes.

Do you remember me ? [PV Sherkan]

 :: l'héritage :: ruines :: premier étage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 28 Jan - 17:45
Do you remember me ?
Sherkan & Su Yeon

Arrivée devant la porte de Madame Wang, Su Yeon s’arrêta un peu hésitante. C’était complètement idiot mais cela faisait quelques années qu’elle ne l’avait pas vue et se pointer devant sa porte comme ça avait quelque chose d’un peu étrange. Oh, elle n’oubliait jamais son anniversaire et une carte était toujours glissée dans la boite aux lettres de son ancienne perceptrice. Une carte écrite en braille bien évidemment. A l’époque, la petite fille avait demandé à apprendre ce langage pour pouvoir communiquer avec son aide. Ce n’était pas obligé mais elle avait tout de même pris le temps de le faire. C’était sa manière à elle de bien faire les choses. A  moment là, elle ne comprenait pas pourquoi sa mère était aussi méprisante envers cette gentille dame. En grandissant, oui. C’était pourquoi elle redoublait d’attentions envers Madame Wang. Mais elle n’avait jamais vraiment pris le temps de venir la voir. Comment allait-elle l’accueillir ? Bien. C’était obligé. Elle avait toujours été gentille avec elle.

Oui Su Yeon n’avait jamais pris le temps de venir la voir. Alors pourquoi maintenant ? Pourquoi aujourd’hui ? Le médecin ne pouvait que se rappeler de cette patiente qui était morte entre ses bras à l’hôpital. Une femme, du même âge que Madame Wang et perceptrice elle aussi. Mais contrairement à son ancienne aide, Madame Clarkson n’avait pas de famille alors elle avait pris l’habitude de parler à Su Yeon de ses anciens élèves. La vieille femme vivait dans ses souvenirs et parlait avec beaucoup d’émotion de ses anciens élèves comme elle les appelait. Des souvenirs étaient alors remontés. Souvenirs impérissables d’une femme à la patience d’ange et au sourire si doux qu’il était entré droit dans le cœur de la petite estivale. Oui, Madame Wang avait réellement marqué Su Yeon et elle était là aujourd’hui pour lui dire que son ancienne élève ne l’avait pas oubliée…

Soufflant un bon coup, la jolie brune leva le poing pour frapper quand un bruit la fit tourner la tête. Un homme arrivait lui aussi. Un homme incroyablement grand. Bien plus que Taï qui était pourtant l’un des mecs les plus grands qu’elle ait vu. Elle le regarda surprise de le voir se diriger vers cette porte lui aussi… une hésitation, un déclic plus tard et la voix de la brune s’éleva toujours aussi douce mais avec un petit soupçon de doute

« Sherkan ? Wang Sherkan ? Tu te rappelles de moi ? »

Emi Burton
Kim Su Yeon

Date d'inscription : 25/12/2016
Messages : 402
situation marital : Célibataire
Appt n° : 2024
Emploi/études : Médecin
avatar
médaille cuivre



It's not an END but an AND
When writting the story of your life, don't let anyone else hold your pen... I am the master of my fate and the captain of my soul. And YOU... You're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Fév - 17:21

❝ Do you remember me ? ❞
- Su Yeon & Sherkan -
Souvenirs, souvenirs .. Un jour, il faut se souvenir.
Le jeune homme avait passé une journée assez longue. Avec ce qu’il avait pu se passer à l’Héritage beaucoup de choses étaient à reconstruire mais aussi à rénover. Un système entier électrique à réparer, à essayer de sauver ou complètement à refaire. Mais Sherkan ne se plaignait pas. Il avait la chance d’être en vie, sa famille aussi et surtout Jae Won. Que demander de plus ? D’autres et notamment ses collègues n’avaient pas eu cette chance. Il avait pu constater avec grand regret la mort de son cher collègue. Celui qui lui avait enseigné énormément de chose quand il est arrivé dans cet emploi. Ce bon vieux Kenny avait perdu la vie bien trop vite. Il allait être grand père, un jeune grand père qui aurait pu profiter de la joie d’avoir un petit bout à aimer. Soupirant il regarda la casquette de son collègue. Sa femme avait insisté pour que Sherkan l’a garde en souvenir de son ami. Après tout, comme elle l’avait dit « Mon mari m’a beaucoup parlé de toi … Il t’appréciait beaucoup, prends cela en souvenir… S’il te plait. » Il n’avait pas eu le courage de lui dire non. Et puis … Garder un souvenir de lui, il n’était pas contre. Au contraire, posant doucement la casquette sur le bureau qu’il avait partagé avec son ancien collègue, le jeune homme se leva de sa chaise. Il n’avait pas fini sa journée, il allait travailler de nuit sur un secteur, mais il voulait profiter de ses heures de libre pour aller rendre visite à sa mère.

Même s’il vieillissait, Sherkan ne se voyait pas couper le cordon totalement avec sa mère. Il avait besoin de prendre soin d’elle et s’assurer qu’elle va bien. Il ne pouvait pas agir autrement, il aurait l’impression d’être le pire des fils, s’il ne faisait pas attention à elle. Alors qu’il avançait dans le couloir du premier étage, le jeune homme fut surpris de voir une demoiselle devant la porte de chez ses parents. Ecarquillant légèrement les yeux, il continua son chemin pour s’arrêter non loin d’elle. Apparemment … Elle le connaissait. Ouvrant la bouche, Sherkan resta à réfléchir un long moment. « Oua… » Non, mentir n’allait pas l’aider… Il en était sur. Elle connaissait forcément ses parents, mais il avait du mal à voir qui elle pouvait être. « Hum … Non désolé. J’ai du mal à faire le lien. Tu connais mes parents ? » Oui, bon la réponse semblait logique. Vu qu’après tout, elle était devant chez eux. Mais il avait besoin pour réussir à comprendre au mieux la situation. Le jeune homme tourna son regard vers la porte et pencha la tête vers cette dernière pour tenter d’y entendre du bruit. Sa mère mettait parfois du temps à répondre. Regardant l’heure, le jeune homme se mit à réfléchir sur ce qu’elle pourrait être en train de faire. Levant les yeux vers la jeune fille à voir sa manière d’être et surtout ses vêtements elle n’était pas des sections inférieures. « Cela a été chez toi avec tout ce qu’il y eu dans l’Héritage ? » Bon, il ne se souvenait pas d’elle certes, mais il n’était pas non plus sans cœur. Un bruit à l’intérieur du logement se fit entendre, ce qui semblait rassurer grandement le jeune homme.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 561 MOTS.

Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Avr - 18:44
HRP:
 
Do you remember me ?
Sherkan & Su Yeon

Après les récents évènements, la jeune femme avait beaucoup repensé aux personnes ayant marqué sa vie. Et Madame Wang avait été l’une de ces personnes. Sa gentillesse sans pareille avait conquis le cœur de la petite fille qu’elle était. Déjà petite, Su Yeon ne comprenait pas l’attitude de sa mère. Elle avait bien commencé à être comme elle mais une remarque d’une de ses camarades de classe l’avait interpellée. Interrogés, ses parents n’avaient pu que confirmer que sa mère était une Hivernale. Cela avait beaucoup fait réfléchir la petite. Trop ? Peut-être bien. Mais il en avait résulté une cassure entre la petite fille et sa mère. Aussi s’était-elle beaucoup attachée à sa préceptrice. Aujourd’hui, le médecin était quelque peu honteuse de n’avoir jamais vraiment pris le temps de rendre visite à la vieille femme. Elle n’oubliait jamais de lui envoyer une petite carte accompagnée d’un présent pour son anniversaire mais elle n’avait pas trop eu le temps d’aller elle-même lui présenter ses respects. Sans son père gisant dans un lit d’hôpital et sans le rappel de Madame Clarkson aurait-elle pris le temps de se déplacer ? Sans doute pas.

Se retrouvant devant la porte, elle retrouva un visage qui lui semblait familier. Si Su Yeon elle avait gardé ne serait-ce qu’un vague souvenir – aidé en cela par les lieux, il fallait bien l’avouer – Sherkan lui l’avait complètement oubliée. Su Yeon ne s’en offusquait pas. Après tout, ils ne faisaient pas partis des mêmes cercles. Et si le médecin avait des amis dans les autres classes, Sherkan n’en faisait pas parti. La réciproque était plus que vrai.
Lui souriant alors, elle lui répondit

« Je suis Kim Su Yeon. Ta maman a été ma préceptrice pendant quelques années… »

Elle ne put rajouter autre chose que la porte s’ouvrit. Le sourire de Su Yeon s’agrandit devant le visage vieilli certes mais inchangé de Madame Wang. Cette dernière la reconnu car elle s’exclama aussitôt

« Su Yeon !! »

La brune se retrouva happée dans les bras toujours aussi réconfortants de la vieille femme qu’elle serra tendrement.

« Madame Wang » murmura-t-elle un peu envahie par l’émotion.

La prenant par la main, la vieille femme l’entraîna prestement à l’intérieur et referma la porte derrière elle…claquant par la même occasion la porte à son fils…

« Euh… Madame Wang… Sherkan était derrière la porte aussi… »

La jeune femme alla rouvrir la porte à un Sherkan passablement ahuri

« Désolée… Je crois que ta maman ne t’a pas vu… », lui dit-elle.

Emi Burton
Kim Su Yeon

Date d'inscription : 25/12/2016
Messages : 402
situation marital : Célibataire
Appt n° : 2024
Emploi/études : Médecin
avatar
médaille cuivre



It's not an END but an AND
When writting the story of your life, don't let anyone else hold your pen... I am the master of my fate and the captain of my soul. And YOU... You're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 14 Avr - 20:45
Do you remember me ?
Su Yeon & Sherkan
Oh ! Elle connaissait donc sa mère. Cela pouvait expliquer beaucoup de choses. Cependant, Sherkan avait du mal à se souvenir correctement de la demoiselle. Il faut dire qu’il avait vu beaucoup d’enfants autour de sa mère. Après tout, à force de s’occuper d’enfants … Se mordant doucement la lèvre inférieure il hocha doucement la tête. Sa mère avait fait beaucoup de choses et était souvent apprécié par les enfants enfin … Les anciens enfants dont elle avait pu s’occuper. Il faut dire qu’elle était très douce et souvent à l’écoute pour les autres. C’était surement de sa mère que Sherkan avait pris son côté ouvert à toutes discussions. Il était capable d’écouter sans juger. « Je vois … C’est gentil à toi de venir la voir. » Pas sûr que beaucoup de personne serait vu voir comment se porte une femme qui avait pu s’occuper d’eux plus petit. Souriant en coin, Sherkan eut une bonne impression vis-à-vis d’elle. De plus, en la regardant, on pouvait constater qu’elle n’avait rien de méchant ! Au contraire, elle semblait très douce et gentille, mais après tout, il sait qu’il ne faut pas juger au premier regard … Alors que sa mère ouvrit la porte, il réussit à reconnaitre la demoiselle rapidement. Elles avaient dû être relativement proches. Néanmoins, alors qu’il attendait sagement son tour pour être salué et surtout rentrer Sherkan se retrouva nez à nez avec la porte. Quoi ? Mais… « M’man… » Lâcha-t-il d’une petite voix presque enfantine. Mais … Qu’elle mère osait fermer la porte au nez de son fils ? C’était injuste ! Il allait presque finir par être jaloux de la demoiselle…

Faisant une moue un peu boudeuse, le jeune homme entendit Su Yeon signaler qu’elle l’avait oublié. Bon l’avantage c’est que cela fit bien rire sa mère. C’était mieux que rien. Penchant légèrement la tête sur le côté, le jeune homme entendit quelqu’un revenir vers la porte et il vit alors Su Yeon. C’était passablement drôle tout de même. Sa propre mère l’oubli. Fronçant légèrement les sourcils à la remarquer de la demoiselle, Sherkan soupira doucement tout en rentrant dans le logement. « Normal … Elle est mal voyante. » Cela n’avait rien de méchant contre elle, c’était juste habituel pour lui de répondre de la sorte. Il était devenu comme insensible par rapport à ce sujet. Du moins … Tant qu’on ne s’en prenait pas à sa mère. Avançant vers sa mère, le jeune homme fit une petite moue. « M’man … Tu m’abandonnes maintenant ? » Sa mère s’excusa et le pris dans ses bras. Retrouvant bien vite le sourire et serra sa mère également avant de lui faire un gros bisou sur le front. Se redressant il s’écarta de sa mère pour s’asseoir et regarder les deux femmes. « Je ne me souvenais plus que vous vous connaissiez … » Sa mère soupira presque agacée par son fils avant de lui donner une petite tape sur la tête. Même mal voyante elle arrivait à discerner où il était. Surement l’habitude ! « Aïe ! Fais gaffe. … On a une témoin pour enfant battu et maltraité ! » Un rire s’échappa de sa gorge alors que sa mère revenait vers Su Yeon pour caresser son visage et lui dire combien elle avait pu grandir et devenir une belle jeune femme.
Nymeria. ♕ 567 mots.


PS : Pas de problème Wink
Invité

avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Mai - 11:46
Do you remember me ?
Sherkan & Su Yeon

Se retrouver dans les bras de Madame Wang fit remonter tout un tas de souvenir au médecin. D’aussi loin qu’elle se rappelle, la seule femme à lui avoir prodiguer des caresses ou des étreintes était sa préceptrice. De ses parents, seul son père montrait son amour. La mère de Su Yeon ne savait pas comment montrer à sa fille qu’elle l’aimait. Même encore maintenant, la jeune femme recevait des étreintes de son père. Enfin jusqu’à récemment. La pensée de son père gisant sur un lit d’hôpital fit monter les larmes aux yeux de la jeune femme. Cela devait être en partie pour cela qu’elle venait voir Madame Wang. Mais elle était étonnée de voir que la vieille femme ne l’avait pas oubliée. La brune en fut aussi surprise que touchée. D’ailleurs, Madame Wang en était tellement heureuse qu’elle en oublia son fils qui se retrouva nez à nez avec la porte. Cela fit rire les deux jeunes femmes tandis que SU Yeon alla ouvrir la porte. Ce qu’il lui répondit la fit rire.

« On va dire ça ! », lui répondit-elle d’une voix taquine.

Elle le regarda prendre sa mère dans ses bras avec de l’envie dans les yeux. Le manque de son père se faisait cruellement sentir. Su Yeon ne s’était jamais cachée d’être une fille à papa. Elle aimait son père plus que tout au monde et se laissait volontiers traiter comme une princesse par ce dernier. Elle se savait gâtée mais elle savait aussi qu’elle n’était pas une de ses gosses de riches qui se croyaient tout permis sous prétexte qu’ils faisaient partie de la classe « supérieure ». Souriant à la vielle femme qui revenait vers elle, Su Yeon se sentit submergée par l’émotion. Se raclant la gorge, elle lui dit d’une petite voix moqueuse où perçait clairement son affection

« Vous ne voyez pas assez pour dire ça Madame Wang ! »

La vielle femme éclata de rire en lui donnant une tape sur la joue

« On n’a pas changé à ce que je vois ma p’tite ! Dois-je te rappeler que je vois assez pour savoir quand tu me cachais des choses sous ton bras ? »

Rigolant de bon cœur avec elle, Su Yeon passa un bras autour des épaules de son ancienne répétitrice. Se souvenant de Sherkan, elle leva son regard vers lui et lui sourit.

« Ta maman n’a pas changé et je suis vraiment rassurée de voir que vous n’avez rien eu elle et toi… »

Pas besoin d’en dire plus. Les évènements étaient encore trop récents pour que Su Yeon n’ait à en dire plus. L’Héritage tout entier était encore marqué par cet acte ignoble et il faudrait beaucoup de temps pour que tout redevienne normal si tant est que quelque chose pouvait revenir comme avant.

Emi Burton
Kim Su Yeon

Date d'inscription : 25/12/2016
Messages : 402
situation marital : Célibataire
Appt n° : 2024
Emploi/études : Médecin
avatar
médaille cuivre



It's not an END but an AND
When writting the story of your life, don't let anyone else hold your pen... I am the master of my fate and the captain of my soul. And YOU... You're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD SEASONS :: l'héritage :: ruines :: premier étage-